Rachat de credit immobilier moins cher que jamais !

dans Banques/News par

Le revers de la médaille des périodes économiques difficiles réside dans la baisse significative des taux d’intérêt. Depuis maintenant, plusieurs mois, les taux d’intérêt des crédits ne cessent de baisser de sorte qu’experts et professionnels prédisaient un arrêt de la dynamique à partir du second semestre entrevoyant même une remontée vers l’automne. Il semble qu’il n’en est rien : bien au contraire, la baisse s’est accentuée générant même des rachats de crédit immobilier moins cher que jamais !

Les grandes enseignes de courtage ainsi que certaines institutions l’ont souligné pendant l’été : les taux d’intérêt ont poursuivi leur décrue atteignant les valeurs plancher observées à la fin du quatrième trimestre 2005. L’observatoire Crédit Logement CSA nous rappelle d’ailleurs qu’à cette période la moyenne historique des taux s’était alors établie à 3.36 % tandis que fin juillet de cette année, les chiffres moyens se sont fixés à 3.39 % !

Des valeurs donc très proches qui comportent malgré tout quelques variables qui laissent penser qu’en réalité, la période actuelle est encore plus favorable qu’à cette époque. On en veut pour preuve que la production globale de crédit immobilier inférieure à un taux de 3.5 % n’a jamais été aussi forte qu’en juillet dernier avec plus de 50 % des encours globaux. Plus de consommateurs sont donc concernés. Par ailleurs, depuis 5 ans, les différentes caractéristiques des prêts ont elles aussi évolué dans le sens des emprunteurs. Les produits sont dans l’ensemble moins cher en terme de TEG en raison de l’assouplissement par exemple des conditions de couverture d’assurance.

Rappelons que depuis le 1er janvier, les banques se doivent d’informer les consommateurs de leur droit de contracter l’assurance décès-invalidité auprès d’une compagnie extérieure. Il est donc fort probable que les banques assureront moins les emprunteurs qu’auparavant et que le coût du crédit sera donc inférieur, car les délégations sont systématiquement moins chers. Autre exemple de l’assouplissement des critères, la plus grande marge de manoeuvre des consommateurs en matière de négociation des pénalités de remboursement anticipé. Pour attirer les clients dans leurs filets en période de disette, les banques ont du consentir à certains efforts dont les IRA. Lorsqu’on sait qu’un prêt immo a une durée de vie moyenne de 6 ans, on se doit de comptabiliser ce coût !

Oui, un rachat de crédit immobilier n’a sans doute jamais été moins cher qu’actuellement. C’est aussi pour cette raison que la proportion des crédits à taux variables demeure élevée avec près de 7.6 % des encours. Saisissez les opportunités et faites une simulation de rachat de crédit immobilier pour avoir une idée de l’impact d’une telle opération !

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*


*