Les 12 ans de la première transaction Bitcoin ont été fêtés hier

//
Bitcoin Pizza day

Il y a déjà 12 ans ce dimanche, un événement célèbre dans l’écosystème des crypto-monnaies avait lieu : le Bitcoin Pizza Day. La communauté Bitcoin (BTC) a célébré plusieurs étapes importantes depuis sa création. Satoshi Nakamoto a publié son livre blanc (31 octobre 2008), son réseau de blockchain lancé (3 janvier 2009), et encore plus récemment, le jour où le Bitcoin a eu cours légal (septembre 20217) au Salvador). Mais la date du 22 mai 2010 est devenue une date inoubliable pour le simple achat de pizza.

2 pizzas pour 10 000 bitcoins

Bitcoin est devenu le roi des crypto-monnaies en quelques années seulement. La crypto-monnaie a été créée en 2009 par un certain Satoshi Nakamoto qui reste anonyme à ce jour.

Il y a douze ans, le 22 mai 2010, les crypto-monnaies étaient encore dans le domaine expérimental, elles venaient de naître, et Bitcoin valait officieusement 41 $. C’était non officiel, car il n’y a pas de véritable marché et peu de monde n’était véritablement intéressé.

L’histoire commence plus précisément le 18 mai 2010, lorsque le développeur informatique Laszlo Hanyecz publie une offre d’échange inédite sur le forum Bitcointalk : 10 000 BTC pour 2 pizzas ! Il s’agit de la première transaction bitcoin pour acheter quelque chose répertorié de cette façon. C’est vraiment un symbole.

Jeremy Sturdivant lui a répondu 4 jours plus tard, le 22 mai 2010, pour répondre à l’offre et livrer 2 pizzas à Laszlo. Ces pizzas coûteront environ 36 euros à Jeremy, donc 10 000 bitcoins sont payés en retour.

Maintenant, si nous revenons en 2022, malgré le crash de la crypto-monnaie il y a deux semaines, ces deux pizzas vaudrait un peu plus de 300 millions de dollars, alors que Bitcoin vaut un peu plus de 30 000 dollars.

De son côté, l’ether désormais utilisé pour acheter des NFT (tokens non fongibles) est toujours supérieur à 2 000 $. En tant que telles, les deux crypto-monnaies sont toujours au-dessus des deux seuils importants actuels, mais nous ne voyons aucune dynamique à la hausse à notre avis.

Des jours beaucoup plus sombres

Il y a des jours heureux où l’on peut célébrer le Bitcoin et la crypto. Cependant, certains sont marqués d’un sceau plus profond. En tant que tel, le petit monde (en croissance) des crypto-monnaies se souviendra probablement longtemps de l’effondrement du projet Terra (LUNA) et de son stablecoin UST.

Lundi dernier, Do Kwon a fait allusion à des plans pour reconstruire son écosystème affaibli suite à l’effondrement de son stablecoin algorithmique terra UST et de sa crypto-monnaie Luna au milieu d’une agitation sauvage sur le marché de la crypto-monnaie.

Selon la proposition initiale, la blockchain Terra conserverait le nom Terra, tandis que l’ancienne blockchain serait renommée Terra Classic. Les deux blockchains pourront coexister. Terra sera développé sans le stablecoin algorithmique UST et offrira un nombre limité de crypto-monnaies Luna, 1 milliard d’unités.

Les fork seront principalement utilisées pour redistribuer la crypto-monnaie luna aux investisseurs et développeurs qui étaient présents avant ou après le crash luna. Si le fork est accepté, il débutera le 27 mai.

L’effondrement d’UST et de LUNA a fait des ravages dans la crypto-économie. Et d’ailleurs ruiné plusieurs entreprises et de nombreux investisseurs dans l’industrie.

Par exemple, Fortune a révélé que Binance avait un total de 15 millions de LUNA, qui étaient évalués à 1,6 milliard de dollars début mai. Ces 15 millions de LUNA valent maintenant seulement 2 200 $.

L’effondrement des deux crypto-monnaies a pris toute l’industrie par surprise : LUNA était l’une des crypto-monnaies les plus populaires avant la chute, tandis que le stablecoin UST était indexé sur le prix du dollar américain. Les deux sont considérés comme des investissements à risque relativement faible, de nombreux investisseurs et entreprises ont beaucoup perdu en quelques jours.

Précédent

Le Cac 40 débute sa semaine en hausse

Suivant

Le gel des loyers en discussion en gouvernement

Derniers articles de Brèves