En 2022, faillites et grand ménage dans les cryptos

/
homme faillite espoir

C’est l’heure du bilan de fin d’année, et la monnaie créée par Satoshi Nakamoto ne fait pas exception. S’il y a une chose à retenir à propos de Bitcoin (BTC) cette année, c’est que cette année fût tout sauf un long fleuve tranquille. Parmi les adjectifs qui décrivent le mieux l’espace des crypto-actifs en 2022, l’expression latine annus horribilis ne semble pas exagérée.

La fin de l’argent gratuit

On peut dire que 2022 aura été une année chaotique pour le marché mondial, qu’il s’agisse du système financier traditionnel ou du marché des actifs numériques.

Avec la pandémie de covid-19, les entreprises se sont retrouvées stimulées par les politiques de soutien gouvernementales. A cet effet, elles ont bénéficié de nombreux avantages en matière de fiscalité et de taux d’imposition, qui ont renforcé leurs performances.

Cependant, comme le dit le proverbe, toutes les bonnes choses ont une fin. Cette lune de miel ne pouvait pas durer éternellement. En conséquence, les régulateurs ont commencé à retirer les aides accordées aux entreprises. De plus, leurs performances commerciales ont commencé à faiblir.

Alors que l’un des thermomètres clés de l’industrie, le prix du bitcoin, a commencé l’année au-dessus de 40 000 $, il finira aux environs de 16 000 $. Soit 70% de baisse.

Dans l’ensemble, la capitalisation boursière totale du marché de la crypto-monnaie est d’environ 765 milliards de dollars en cette fin d’année, soit près de quatre fois en-dessous de son pic de novembre 2021.

Un climat particulier

L’industrie, qui espérait une plus grande adoption des actifs cryptographiques à partir de 2022, en particulier par les investisseurs institutionnels, aura eu droit à l’exact opposé.

Certes, en début d’année avec le déclenchement de la guerre entre l’Ukraine et la Russie en février, les investisseurs s’inquiétaient de plus en plus des incertitudes de l’économie mondiale. Puis le spectre de la récession s’est mis a plané sur le monde, rendant les investisseurs de plus en plus averses au risque.

Cependant, ces conditions ne ressemblent en rien à ce que le marché a connu depuis mai. En particulier lorsque l’on repense au tremblement de terre qui a entraîné le marché dans une véritable catastrophe en mai. Ces événements inattendus ont eu l’effet d’une bombe, faisant de 2022 une véritable série noire.

L’année des faillites

C’est certainement l’une des plus grandes histoires de 2022 : en mai, un stablecoin indexé sur le dollar appelé Terra (UST) s’est effondré en quelques jours.
Alors que le projet était le troisième plus grand stablecoin du marché en termes de valorisation, après la panique, Terra a perdu toute valeur et a péri avec sa crypto-monnaie sœur, Luna. L’ensemble de l’écosystème d’entreprises construit sur sa blockchain s’est effondré.

Un accident impressionnant qui a anéanti plus de 50 milliards de dollars de valeur. Suffisant pour que le fondateur de Terra, Do Kwon, soit recherché par Interpol.

La débâcle de Terra a également eu des répercussions sur le marché entier, et cet échec ne fût que le premier d’une longue série de projets qui ont disparu en 2022.

C’est certainement que l’on retiendra en 2022 : un nombre impressionnant de faillites. Certains sont dus en partie à la débâcle de Terra, mais d’autres sont simplement dus à la mauvaise santé du marché, à de mauvais choix d’investissement ou même à une gestion catastrophique.

Il est difficile de faire un récapitulatif complet de toutes les entreprises qui se sont effondrées ces derniers mois, mais nous retiendrons ici les plus importantes.

La plate-forme de prêt de crypto Celsius a été une victime de Terra en juillet, avec Voyager Capital. Le fonds d’investissement 3 Arrows Capital a subi le plus gros de la chute de Terra, déposant son bilan en juin, suivi de la plate-forme de prêt cryptographique Celsius et du géant de l’industrie Voyager Capital.

Enfin, en novembre, ce qui a secoué le marché, c’est la faillite de FTX. L’échange de crypto-monnaie, qui était auparavant le deuxième plus grand au monde, a déclaré faillite à la suite de la découverte de la mauvaise gestion des fonds par son PDG.

En quelques jours, la valorisation de FTX est passée de 32 milliards de dollars à presque rien, et un grand nombre de clients ont perdu leurs capitaux.

Précédent

Les plafonds de Ma Prime Renov’ vont augmenter en 2023

Suivant

Est-ce que la banque centrale européenne ou la Fed peuvent faire faillite ?

Derniers articles de Crypto