Les actions européennes et chinoises occupent le devant de la scène

/
trading cours actions

La Bourse de Paris devrait commencer la séance avec des performances peu audacieuses ce lundi, avec des échanges attendus relativement calmes sans indicateurs avancés à l’ordre du jour de la journée. Cependant, les investisseurs semblaient se préparer à une autre semaine mouvementée, car les événements de la semaine dernière ont accru les craintes concernant les taux d’intérêt américains qui devraient augmenter plus rapidement que prévu. Le ton inattendu des “minutes” de la Réserve Fédérale américaine (Fed) publiées mercredi a entraîné une forte hausse des rendements des obligations d’État américaines, une évolution qui a rendu les investisseurs nerveux. Tour d’horizon sur la place boursière et les tendances qui se dessinent pour les mois à venir.

Wall Street et les actions américaines dans le tumulte

De nouveaux risques apparaissent sur le marché boursier. Bien que l’inflation ne soit pas un problème, jusqu’en 2020, certaines personnes ont même vu le spectre de la déflation arriver. Dans l’ensemble, depuis 2021, les risques liés à l’inflation ont brusquement refait surface, conduisant à des changements dans les politiques des banques centrales.

La Réserve Fédérale américaine a en effet inquiété les investisseurs mercredi à la suite de la parution des “minutes de la Fed”. Cette dernière a en effet annoncé une remontée des taux et la diminution de ses rachats d’obligations beaucoup plus rapidement et brusquement que prévu afin de lutter contre l’inflation record de ces derniers mois. Les actions américaines sont assez chères et sensibles au phénomène de hausse des taux d’intérêt à long terme.

“Bank of America Goldman Sachs s’attend désormais à quatre hausses de taux au cours de l’année 2022, et le bilan devrait commencer à se réduire au plus tard en juillet”, a rappelé l’équipe d’IG ce matin. A Paris, les marchés ont augmenté de 1,3 % au cours de la semaine dernière, mais la tendance à New York était moins positive, avec le Dow Jones en baisse de 1,9 % la semaine dernière.

C’est dans ce contexte délicat que les dernières données sur les prix à la consommation aux États-Unis, attendues mercredi, devraient indiquer que l’inflation s’accélère encore. Ce fut le pire début d’année pour l’indice américain depuis 2016, ce qui n’est pas une nouvelle très encourageante étant donné que les premiers jours de l’année boursière dictent généralement le cours de l’année à Wall Street.

Globalement, l’évolution du marché boursier dans les prochains jours dépendra largement de l’évolution du marché des taux d’intérêt, les parties prenantes étant également susceptibles de réagir fortement aux dernières statistiques économiques.

Les marchés européens et chinois offrent de nouvelles opportunités

Globalement, les actions européennes, elles, sont plus abordables sur le long terme. Les actions chinoises offrent également des opportunités intéressantes à moyen et long terme. Les actions américaines qui sont généralement à des niveaux record semblent moins intéressantes. Cependant, les investisseurs en actions se concentrent principalement sur les mastodontes américains  tels que Gafam, Nvidia, Microsoft et bien d’autres encore.

Quant aux actions européennes, elles sont loin d’être excessivement chères, mais les différences entre les multiples de valorisation des différents secteurs d’activité sont flagrantes. En termes de croissance, les grandes puissances, et notamment la Chine, va continuer à stimuler sa croissance. Beaucoup de mauvaises nouvelles sont déjà intégrées dans les cours des actions chinoises, ce qui en fait un avantage clair.

Pour de nombreux experts, le gouvernement chinois devrait désormais jouer la carte de l’apaisement après le durcissement de la réglementation par Pékin pendant l’année 2021, la Chine reste un pays “inévitable d’un point de vue économique et boursier” pour l’instant. Historiquement, après une telle baisse de prix et un tel multiple de valorisation, à long terme, les investisseurs qui achètent des actions chinoises seront évidemment récompensés.

Précédent

La banque en ligne ING Direct ferme 300 000 comptes français

Suivant

Des investisseurs pakistanais perdent des millions de dollars suite à une escroquerie crypto

Derniers articles de Bourse