Adoption du Bitcoin : les directives de la FED auprès des banques

//
reserve federal

La Réserve fédérale (Fed) aux États-Unis doit expliquer les bonnes pratiques pour les banques proposant des actifs cryptographiques. Les banques centrales n’aiment généralement pas le Bitcoin ou d’autres monnaies décentralisées, mais au vu de l’adoption toujours plus importante des cryptos, la Fed doit les prendre en considération.

Les directives de la FED pour inclure les cryptos dans le système financier mondial

Le bitcoin et d’autres crypto-monnaies sont intégrés lentement mais sûrement dans la finance traditionnelle, et les banques veulent en profiter. De plus en plus de banques souhaitent proposer des crypto-monnaies comme le Bitcoin (BTC) à leurs clients.

La Réserve fédérale américaine ne veut pas que l’énorme quantité de pièces numériques entrant dans les banques traditionnelles se transforme en une frontière de non-droit. Ils ont ajouté des directives pour les banques concernant l’ajout de crypto-monnaies dans leurs systèmes.

Le 15 août, Bitcoin Magazine a tweeté que la Réserve fédérale américaine allait créer des règles pour que les banques puissent intégrer le bitcoin et d’autres crypto-monnaie à leurs offres clients. Lundi, la Réserve fédérale a annoncé qu’elle publierait ses directives finales. Les nouvelles banques pourraient rejoindre le système de paiement mondial en accédant aux comptes principaux de la Fed.

Certaines banques de dépôt cryptographiques aux États-Unis tentent depuis un certain temps d’accéder à un compte principal de la FED, afin d’avoir un accès direct aux systèmes de paiement. S’ils n’ont pas d’accès direct, ils doivent travailler en collaboration avec des banques qui ont des comptes principaux, qui seraient des banques partenaires.

Les directives ne sont pas contraignantes juridiquement, mais semblent donner aux acteurs du monde des crypto-monnaies de meilleures possibilités d’obtenir cet accès.

La communauté crypto américaine a des raisons d’être heureuse, car le conseil d’administration de la FED a déclaré que ce nouveaux types de banques ne peuvent pas être complètement interdites d’accès aux comptes et aux services.

« Les nouvelles directives fournissent un processus cohérent et transparent pour évaluer les demandes de comptes auprès de la Réserve fédérale. (…) afin de soutenir un système de paiement sûr, inclusif et innovant. » a déclaré Lael Brainard, vice-présidente de la Réserve fédérale.

La Réserve fédérale suggère que les sociétés de cryptographie suivent un processus rigoureux. Les lignes directrices suggèrent que les filiales régionales de la Fed prennent en considération les risques évalués par les organes de surveillance de l’institution et incluent leur propre évaluation indépendante du facteur de risque dans le processus.

Un système à plusieurs niveaux

La Fed prévoit de mettre en place un système à plusieurs niveaux qui les aidera à ajuster leur processus d’évaluation. Différentes institutions financières se verront accorder l’accès en fonction de leur catégorie, et chaque niveau du processus est plus rigoureux que le précédent. Les bonnes entreprises de cryptographie ne devraient avoir aucun problème à franchir les niveaux du processus.

Les banques de niveau 1 (le plus haut niveau) seront assurées au niveau fédéral, mais pas les banques de niveau 2. Les deux niveaux seront supervisés par l’agence bancaire fédérale. Certaines entreprises, de niveau 3, ne seront pas incluses dans l’une ou l’autre des deux premières règles, ce sont les entreprises les “plus risquées”. Ces sociétés pourraient être des banques cryptographiques du Wyoming, par exemple.

En septembre 2020, la plateforme d’échange de crypto Kraken a obtenu le statut officiel de banque aux États-Unis. Actuellement, la plateforme fait partie des candidats qui espèrent obtenir un compte principal auprès de la Fed.

La Fed a créé des règles définitives pour évaluer les entreprises qui traitent des bitcoins et d’autres crypto-monnaies. Après avoir été évaluées, ces entreprises seront classées dans une catégorie et pourront accéder au système de paiement global.

Précédent

Près de 45% des dossiers de crédit refusés par les banques à cause de cet indicateur

Suivant

Google : leader de l’investissement dans la blockchain

Derniers articles de Banques