Magazine sur la finance & le rachat de crédit

AIG : bonus inadmissibles !

dans Finance/News

Ce matin, le CAC 40 semble s’inscrire dans le sillage du Nikkei qui a clôturé dans le vert cette nuit au-dessus des 7 700 points et pointe pour l’heure à +2.12 %, c’est à dire à 6 759 points. Cette tendance est par ailleurs soutenue par le bon comportement des titres Alcatel-Lucent et Société Générale qui sont en très nette hausse.

AIG : bonus inadmissibles !

L’actualité est par ailleurs animée par l’assureur AIG Vie qui fait couler de l’encre outre-Atlantique, car après l’aide de l’Etat à hauteur de plusieurs dizaines de milliards de $ pour renflouer les caisses, les dirigeants viennent de s’octroyer des bonus à hauteur de 168 millions de $. Une décision qui fait scandale, d’autant plus que ce sont ces mêmes dirigeants qui avaient conduit le groupe à la catastrophe chiffrée à un peu plus de 100 milliards de déficit.

Le renflouement des caisses d’AIG par l’Etat américain sert notamment à dédommager certaines banques européennes à l’instar de la Société Générale qui touchera 12 milliards de $ ainsi que la Deutsche Bank. BNP et CAlyon toucheront respectivement 5 et 2 milliards de $.

Encadrement du crédit à la consommation

Dans l’Hexagone, c’est le crédit renouvelable ou plus précisément son encadrement qui font l’objet de l’actualité aujourd’hui. C’est en effet aujourd’hui que Bercy reçoit les associations de protection des consommateurs qui ont tant décrié ces derniers mois els comportements jugés abusifs par les organismes de crédit qui orientent les clients vers des crédits revolving dont les gens n’ont pas besoin la plupart bdu temps et qui coûtent fort chers. Bercy souhaiterait légiférer la chose en évinçant le plus possible le crédit renouvelable. De leur côté, les banques spécialisées dans le domaine n’ont pas fait de commentaires…

Enfin, Renault se dit prêt à faire fabriquer ses modèles « ahut de gamme » par sa filiale coréenne Samsung. Une initiative ayant sans doute pour objet de réduie le coût de ces véhicules afin de les rendre plus compétitifs sur les marchés.

Taux et devises

Le billet vert s’est quelque peu affaibli puisque la parité €uro/Dollar s’établit à 1.2986. Le baril de brut côte pour l’heure 44.6 $ tandis que l’Euribor 1 an est à 1.92 %.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

at ultricies dolor. diam Curabitur ut id ut felis ipsum ut
Retour en haut