Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Allocation d’accompagnement à la fin de vie ?

dans News/Rachat de crédit

Les députés examinent ce jour une proposition de loi qui pourrait recueillir l’unanimité à l’Assemblée Nationale : la création d’une allocation journalière pour permettre à un proche d’accompagner une personne en fin de vie.

En effet, suite aux travaux de la mission d’évaluation de la Loi Léonetti sur les malades en fin de vie, droite et gauche accordent leur violon pour dénoncer la nécessité d’améliorer le dispositif existant. A ce jour, le congé de solidarité familiale existe déjà : il permet à tout salarié de s’absenter pour assister un proche dont le pronostic vital est engagé. Mais ce congé est non rémunéré.

Il est donc question aujourd’hui de permettre aux salariés du privé comme du public d’obtenir une allocation d’accompagnement en même temps que ce congé. Cette allocation de 47 €uros par jour pourrait compenser tout ou partie de la perte de revenus et ne pourrait excéder 3 semaines d’indemnisations. Deux conditions devraient être réunies pour en bénéficier :

Tout d’abord, il faudra accompagner à domicile un patient dont le pronostic vital est en jeu. Cette mesure ne concerne donc que les patients qui bénéficient déjà de soins palliatifs à domicile. Ensuite, il faudra être ascendant, descendant, frère ou soeur ou encore une personne partageant le domicile du patient pour bénéficier de la dite allocation.

Celle-ci devrait concerner 25 000 familles dans l’Hexagone par an et avoir un coût de 20 millions d’€uros. Conformément au contenu de ce projet de loi, la gestion de cette nouvelle allocation serait confiée aux organismes du régime général de l’assurance maladie et elle serait financée en grande partie par la réduction du nombre d’arrêts de travail que délivrent les médecins dans ces circonstances.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

Nullam accumsan vulputate, quis, elit. sem, ipsum nec leo. neque.
Retour en haut