Un ancien responsable d’OpenSea accusé de délit d’intié

/
opensea nft

Dans le secret des prochaines sorties de NFT, l’ancien responsable d’OpenSea a estimé qu’il était possible de tromper les acteurs du marché sans aller trop loin. C’est sans compter sur l’expertise grandissante du FBI et des autorités dans la traque des criminels sur la blockchain.

L’accusé aurait profité de sa situation professionnelle pour faire des profits

Mercredi matin, le FBI a atterri au domicile de Nathaniel Chastain à New York. L’ancien chef de produit de la plate-forme de négociation de jetons non fongibles (NFT) OpenSea fait face à des accusations de fraude électronique et de blanchiment d’argent dans la première affaire judiciaire connue du secteur pour délit d’initié.

Selon le département américain de la Justice, l’homme est accusé d’avoir utilisé sa position chez OpenSea pour acheter des NFT peu de temps avant que la plateforme ne les présente sur sa page d’accueil pour profiter de leurs mises en avant.

Entre juin 2021 et septembre 2021, Nathaniel Chastain a effectué des dizaines de transactions en utilisant différents portefeuilles anonymes. “Les NFT sont peut-être nouveaux, mais ce type de stratagème criminel ne l’est pas. Nathaniel Chastain aurait trahi OpenSea et utilisé des informations commerciales confidentielles auxquelles il avait accès pour gagner de l’argent”, a déclaré le procureur Damian Williams.

Le marché des NFT, objets numériques uniques et infalsifiables authentifiés par la technologie “blockchain”, explose depuis 2021, générant 44,2 milliards de dollars, selon le cabinet spécialisé Chainalysis.

La valeur de ces nouveaux actifs est difficile à déterminer et le trading sur des plateformes dérégulées est hautement spéculatif. “Nathaniel Chastain a trahi OpenSea”, a déclaré le procureur Damian Williams dans un communiqué, ajoutant que “les NFT sont peut-être nouveaux”, mais ce “type de stratagème criminel ne l’est pas”. D’autre part, c’est la première fois qu’un cadre de l’industrie est traduit en justice.

Nathaniel Chastain était “responsable de la sélection des NFT affichés sur la page d’accueil d’OpenSea”, a déclaré le DOJ, expliquant que le prix des NFT avait augmenté “de manière substantielle”.

L’importance d’une régulation du secteur

L’affaire est d’autant plus criante que les leaders mondiaux de l’industrie sont impliqués. OpenSea détient plus de 95 % de part de marché. Le marché des NFT a explosé pendant la pandémie, atteignant 40 milliards de dollars l’an dernier. “Les actions de Nathaniel Chastain violent nos politiques d’employés et sont en conflit direct avec nos valeurs et principes fondamentaux”, a déclaré un porte-parole d’OpenSea.

Nathaniel Chastain a démissionné de l’entreprise en septembre et a institué de nouvelles procédures internes pour éviter tout nouveau scandale. “M. Chastain n’a pas commis ces accusations. Lorsque tous les faits seront connus, nous pensons qu’il sera acquitté”, a déclaré son avocat David Miller. Chacun des deux chefs d’accusation est passible d’une peine maximale de 20 ans de prison.

Cette affaire, ainsi que la pratique du wash trading – la manipulation des prix par une personne qui se vend des actifs numériques pour augmenter artificiellement le volume des transactions – plaide pour une réglementation rapide de l’industrie afin de réduire les abus à court terme et de permettre une base solide de développement.

Alors que le suspect constitue un précurseur tragique dans la justice américaine, cette affaire n’est pas aussi importante que l’incident Bitfinex, pour lequel les autorités ont découvert l’équivalent de 3,6 milliards de dollars en bitcoins volés. Cela dit, l’acte d’accusation du procureur vaut le détour.

Le document de dix pages indique une fois de plus clairement que la blockchain ne peut pas être utilisée comme une arme pour la criminalité financière. Face à une traçabilité immuable, le niveau d’anonymat reste imparfait.

Précédent

BNP Paribas dévoile son offre de leasing automobile

Suivant

Dynamiser son épargne pendant l’inflation : le succès de l’assurance-vie et du PER

Derniers articles de Crypto