Arnaque bancaire aux faux RIB

/
Fraude bancaire, pirate informatique
Fraude bancaire, pirate informatique - ©TheDigitalWay, CC0 Creative Commons

De nombreuses personnes ont déjà reçu  un mail dont le contenu expose le RIB de quelqu’un d’autre ou d’une enseigne. Ceci incite au paiement par virement que vous avez à faire. Attention, dans la majorité des cas, ceci fait face à une tentative d’escroqueries en faisant falsifier le RIB.

Faux Relevé d’Identité Bancaire

La tentative d’arnaque financière évolue avec l’avancée de la technologie. Ces derniers temps, celle-ci concerne le faux relevé d’identité bancaire (RIB) dont le piratage touche les boîtes mail. Dans la majorité des cas, les fraudeurs ont pour but de verser de l’argent en le virant sur leur compte bancaire. Pour arriver à cette fin, ils prennent le soin de détourner la messagerie des victimes et de remplacer certaines informations concernant les coordonnées bancaires.

Tout type de boîtes mails reste la cible des fraudeurs. Il peut s’agir des petites entreprises, de collectivités publiques ou encore des notaires. Ces derniers consistent le plus souvent en ceux qui innovent dans le secteur de l’immobilier. Et surtout, le faux RIB qui touche les particuliers.

Boites emails piratées

Pour ce faire, les malfaiteurs vont intercepter les mails d’une personne ou d’une entreprise avant que ceux-ci ne soient lus ni ouverts. Si l’opération réussit, ils se mettent à remplacer le RIB qui est dans la majorité des cas mis en pièce jointe.

Bien évidemment, la modification n’est pas observée par le destinataire ni l’envoyeur. C’est pourquoi le destinataire effectue le virement d’argent sans avoir à se douter que le RIB n’est pas le bon. En effet, les fonds vont directement sur le compte bancaire de l’arnaqueur.

La vigilance reste de mise

Comme le piratage peut se faire à tout moment, il s’agit de rester à tout moment vigilant. Pour ce faire, vous devez faire appel à celui qui vous a envoyé le RIB et de vérifier s’il s’agit des bonnes coordonnées. Il est aussi recommandé de toujours vérifier le code pays de la banque qui se trouve sur le RIB. En effet, cela varie d’un pays à un autre. Il est aussi sage d’apporter un maximum de sécurisation à la boîte mail.

En cas de tentative de fraude, le mieux est de toujours avertir votre banque pour que celle-ci puisse mettre en œuvre des stratégies efficaces.

Source lafinancepourtous

Précédent

La France a expérimenté la monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) sur une durée de 10 mois

Suivant

10% des Américains les plus riches sont les détenteurs record de 89% de toutes les actions sur le territoire

Derniers articles de Banques