Une baisse de taux d’intérêt pour l’immobilier

/
Taux immobilier - ©JamesDeMers, CC0 Creative Commons

Grâce à la crise liée à la Covid-19, le pouvoir d’achat des particuliers a baissé. Beaucoup d’entre eux  ne projettent pas d’acheter un bien immobilier. C’est pourquoi depuis quelques moments le taux moyen d’intérêt des crédits immobiliers a connu une baisse. Une réduction a encore été observée au mois de Juillet.

Une réduction du taux d’intérêt depuis le début de l’année

Selon la publication mardi du tableau de bord de l’observatoire Crédit Logement, les banques améliorent davantage leurs conditions de crédits pour que tout le monde puisse en profiter. Cela est bien évidemment dans le but de soutenir  les besoins des particuliers.

Le second trimestre de cette année 2021 a pu profiter d’un taux moyen d’intérêt des crédits immobiliers de 1,06%. Ceci a encore diminué par rapport à ceux de l’année avant. À savoir que depuis le début de l’année 2021, la valeur des taux des prêts s’est amoindrie, peu importe sa durée. En juillet, ce taux est de 0,87% sur une durée de remboursement de 15 ans. Au fur et à mesure où le temps de remboursement sera allongé, une augmentation du taux d’intérêt peut avoir lieu. Effectivement, une légère modification a été observée par rapport au mois précédent.

Une durée de remboursement allongée

Pour fin juin, la grande majorité des banques accordent une durée moyenne des crédits immobiliers de 236 mois, soit 19 ans et demi. Celle-ci a progressé par rapport aux offres des mois précédents. Effectivement, depuis décembre, cette durée de remboursement est augmentée de 7 mois. Cela offre en effet un moyen au particulier d’avoir largement du temps pour rembourser selon leur moyen.

Aussi, cela incite les particuliers comme les professionnels à se lancer dans l’achat d’un  bien immobilier. Pourtant, selon l’observatoire, c’est sans doute la cause de la montée des prix des logements actuels.

Par contre, selon l’étude,  un net ralentissement dans l’octroi de prêts a été observé ce mois de juillet. Bien évidemment, cela a lieu suite à des mois de progression assez rapide de l’activité.

Source Capital

Précédent

Les comptes d’épargne belges atteignent un nouveau record

Suivant

Immobilier : les professionnels s’attaquent désormais aux réseaux sociaux

Derniers articles de Immobilier