Bankman-Fried, PDG et fondateur de FTX attaqué pour ses propos sur le Bitcoin

/
bitcoin critique

Sam Bankman-Fried, PDG et fondateur de l’échange de crypto-monnaie FTX, a été accusé d’avoir induit le public en erreur en ignorant des faits importants sur Bitcoin (BTC). Le PDG a réfuté ces affirmations, indiquant que ses propos avait été choisie “de manière très sélective” par un média grand public connu pour sa méfiance à l’égard du bitcoin et son crypto-scepticisme.

Le bitcoin une réserve de valeur plus qu’un système de paiement

Une déclaration faite par l’une des personnalités les plus influentes du monde de la crypto-monnaie qui a pu agacer de nombreux amateurs de Bitcoin. Pour ce dernier, le Bitcoin ne serait pas un moyen de paiement pour la simple raison qu’il ne peut traiter aujourd’hui des millions de transactions par seconde.

“Le réseau bitcoin n’est pas un réseau de paiement et il n’est pas un réseau évolutif”, a déclaré Samuel Bankman-Fried, le patron de la plateforme d’échanges de cryptomonnaies FTX, dans une interview au Financial Times.

Le bitcoin, la plus grande crypto-monnaie au monde, est créé par un processus appelé “preuve de travail”, qui oblige les ordinateurs à “exploiter” la monnaie en résolvant des énigmes complexes. L’alimentation de ces ordinateurs nécessite beaucoup d’électricité.

Le fondateur et directeur général de FTX, Sam Bankman-Fried, a déclaré au Financial Times que la mise à l’échelle des crypto-monnaies dans les réseaux de paiement nécessite des réseaux de “preuve de participation” car ils sont moins chers et consomment moins d’énergie. La blockchain Ethereum, qui abrite la deuxième crypto-monnaie la plus importante, l’éther, a du mal à passer à ce système de réseau moins gourmand en énergie.

M. Bankman-Fried a également déclaré qu’il ne croyait pas que le bitcoin devrait disparaître en tant que crypto-monnaie et qu’il pourrait encore avoir un avenir en tant qu’actif, marchandise et réserve de valeur comme l’or, selon le rapport.

Selon les données en temps réel de Blockchain.com, le nombre moyen de transactions Bitcoin par seconde au cours des 30 derniers jours a été d’environ 3,23. En comparaison, les transactions sur les réseaux de paiement comme Visa et Mastercard sont calculées en milliers par seconde.

Les propos rapportés par le Financial Times seraient incomplets

Bien que le PDG puisse techniquement avoir raison, les déclarations ont surpris certains membres de la communauté crypto, qui ont souligné que Bitcoin est une couche de règlement qui utilise le Lightning Network (LN) comme réseau de paiement, un type de solutions de couche 2 (L2) sont en plein essor, visant à rendre les transactions en bitcoins plus rapides et moins chères. Les blockchains concurrentes, telles que Ethereum (ETH), utilisent également des solutions de mise à l’échelle L2.

D’autres ont qualifié les commentaires de Bankman-Fried de “trompeurs” parce qu’il n’a pas mentionné le Lightning Network, spéculant qu’il essaie peut-être de promouvoir Solana, le réseau dans lequel il a beaucoup investi. Cependant, le milliardaire et directeur général de FTX s’est défendu, affirmant que le Financial Times avait diffusé ses propos de manière “très sélective”.

Face aux nombreuses réactions à l’article, ce dernier, qui souhaitait un peu plus de clarté, a déclaré lundi matin sur Twitter que le Bitcoin avait un potentiel en tant que “réserve de valeur”. Dans son tweet, ce dernier a pointé du doigt le système Lightning Network, dont le “white paper” (livre blanc) remonte à 2015 et qui espère permettre l’utilisation du Bitcoin comme moyen de paiement pour les petites transactions”.

Selon un récent rapport d’Arcane Research, le système est en développement depuis plusieurs mois, notamment en raison de l’intérêt croissant pour les crypto-monnaies de la part des particuliers et des investisseurs. Il a été utilisé par plus de 80 millions d’utilisateurs en mars dernier. Son volume de paiements a également augmenté de 400 % entre 2021 et 2022, atteignant 500 000 paiements au premier trimestre 2022.

Précédent

L’effondrement de l’UST provoque des réactions aux USA et au Royaume-Uni

Suivant

Investir avec la loi Pinel + : ce qui change avec ce nouveau dispositif

Derniers articles de Crypto