Crypto : Seconde tentative pour la banque centrale du Nigéria de lancer l’e-Naira

/
nigeria monnaie e-naira
Le Nigéria tente de lancer sa propre monnaie numérique l'e-naira - ©Obinna Okerekeocha, CC0 Creative Commons

Le lancement officiel de la monnaie numérique nigérienne l’e-Naira est mis en place par la Banque Centrale. C’est la seconde tentative après un échec du 1er octobre 2021. La banque maintient sa promesse en offrant une monnaie numérique accessible à tout le monde.

Le second lancement

Le 23 octobre 2021, la banque centrale du Nigeria a rendu public dans un communiqué l’officialisation de l’introduction de la monnaie numérique du pays qui est baptisée eNaira. Une tentative de sortie de cette dernière a déjà eu lieu le 1er octobre, mais celle-ci a été un échec. Le 2 octobre 2021, la Haute Cour fédérale du Nigeria a donné la permission à l’institution bancaire de favoriser l’eNaira comme étant une monnaie légale.

La Banque centrale du Nigéria justifie ce retard de la sortie de la monnaie numérique du pays par les difficultés du processus de conception ainsi que l’architecture de celle-ci. Aussi, l’institut bancaire a aussi dépensé du temps sur la communication qui permet d’informer les utilisateurs de la monnaie numérique. La banque veut que les usagers de cette dernière soient au courant des capacités potentielles de celle-ci.

Les bonnes conditions maîtrisées

Cette fois-ci, la banque centrale dispose de tous les moyens pour lancer dans de bonnes conditions la monnaie numérique. De plus, il peut être utilisé comme étant une monnaie légale. Selon la banque, cette monnaie numérique reste particulièrement en mesure de remplacer le cash. L’e-Naïra peut aussi parfaitement être utilisé comme étant un moyen de paiement ainsi qu’une réserve de valeur.

La monnaie numérique accessible à tout le monde

Si le lancement de l’e- Naïra a été en retard, c’est que la banque centrale veut que cette monnaie numérique soit au top de la perfection. L’institut insiste sur le fait que l’e-Naïra soit accessible à tout le monde. Tout type de personne peut l’utiliser, même les utilisateurs non bancarisés.

Pour ce faire, la banque centrale va mettre en avant des modifications ainsi que d’améliorations vis-à-vis de nombreux partenaires. Cela est en effet dans le but d’assurer un processus transparent. Malgré le retard de la banque, le Nigéria présente une longue avance par rapport aux autres pays.

Source Journalducoin

Précédent

Immobilier : Les maisons intéressent de plus en plus en Ile de France

Suivant

Finance climatique : les pays du Sud veulent de l’action

Derniers articles de Crypto