Banque du Liban : Lancement de l’audit juricomptable

/
Banque du Liban
Banque du Liban - ©Karan Jain, FlickR Creative Commons

Ce mercredi, 150 000 dollars ont été payé par les autorités libanaises au cabinet Alvarez & Marsal. Cette somme est dans le but de favoriser l’audit juricomptable de la Banque du Liban. Ce paiement va être approuvé par le ministre sortant des Finances Ghazi Wazni ou de son successeur si un changement de gouvernement va avoir lieu.

Un audit juricomptable qui aurait déjà dû être réalisé

Un audit juricomptable des comptes de la Banque du Liban doit être mené. C’est la raison pour laquelle les autorités libanaises effectuent un paiement de 150 000 dollars au cabinet Alvarez & Marsal. Si auparavant la Banque du Liban n’a pas accepté l’audit juricomptables des comptes, elle n’a actuellement plus le choix. Pourtant, cet audit a pour but principal de favoriser le déblocage des négociations avec le Fonds Monétaire International.

Le 20 novembre 2020, le cabinet d’Alvarez & Marshal se retirait de la procédure d’audit juricomptable étant donné que la Banque du Liban refusait de répondre à certaines questions. Heureusement que la reprise de la procédure par ce cabinet pouvait avoir lieu. Le 30 avril 2021, le cabinet mentionnait que la Banque du Liban a pu répondre 95% des questions posées.

Menace de grosse perte pour la Banque du Liban

D’après les Experts du Fonds Monétaire International, la Banque du Liban peut être victime d’une grande perte. Cela est sans doute dû à des stratégies adoptées par celle-ci.  Une perte de 241 000 milliards de livres libanaises peut avoir lieu. Celle-ci se base sur le taux de change de 3600 LL/USD qui correspond à environ 80 milliards de dollars.

Une réalisation par des professionnels du secteur

Avant la réalisation de cet audit, les négociations sont bloquées, ce qui incite les autorités libanaises à mettre en place des stratégies pour favoriser le déblocage de celles-ci. Pour assurer le chiffrage des comptes de la Banque du Liban, les autorités font appel aux cabinets Alvarez & Marsal et KPMG ainsi qu’Olivier Wyman. Ce dernier se charge de la réalisation de l’audit normal.

Source Libnanews

Précédent

Hausse du taux d’épargne

Suivant

Namibie : introduction en bourse de Mobile Telecommunications Company

Derniers articles de Banques