Les banques classiques remplacées au Canada ?

/
coffre fort
Coffre-fort - ©Moja Msanii, CC0 Creative Commons

Depuis le début du 21ème siècle, le domaine du système bancaire a connu des changements radicaux. C’est notamment le cas au Canada, où les banques traditionnelles commencent à rencontrer de la concurrence. Tour d’horizon de la situation bancaire canadienne et de ses alternatives.

Situation des banques au Canada

Au Canada comme ailleurs, le système bancaire se porte bien. Le Canada est un pays développé, riche, et en constant développement. Si on se rapproche de ses banques traditionnelles, on en trouve trois en tête de liste : la Banque Royale du Canada, les Caisses Desjardins, et la Banque de Montréal.

Le fonctionnement de ces banques dites « classiques » au Canada est le même qu’en France : la banque dispose de son établissement bancaire ainsi que d’agences un peu partout dans le pays.

Cependant, depuis quelques années, même les leaders bancaires canadiens commencent à avoir du plomb dans l’aile. Si les banques physiques attirent encore de nouveaux clients, il semblerait que de nombreux jeunes s’orientent de plus en plus vers des modèles alternatifs.

Ainsi, délaissées au profit de solutions en ligne et mobiles, les banques traditionnelles perdent doucement mais sûrement quelques opportunités. Ces solutions sont majoritairement apparues avec internet et le développement des protocoles de sécurité.

Les banques sont-elles remplacées petit à petit ?

De l’autre côté du terrain bancaire, on retrouve les e-wallets, les comptes en crypto-monnaies, et les banques en ligne.

Les e-wallets

Les e-wallets sont des portefeuilles électroniques. Complètement dématérialisés, ils permettent de conserver son argent dans un portefeuille virtuel. À titre d’exemple, on peut citer Interac, une solution de paiement gratuite qui fait des adeptes en ligne en raison de sa sécurité renforcée et de la rapidité des paiements. Comme elle est compatible avec Apple Pay, Google Pay and Samsung Pay, cette solution est favorisée par les utilisateurs mobiles. Il est ainsi possible de jouer sur un casino en ligne avec virement Interac comme 7Bit Casino ou 888 Casino et de bénéficier de délais de transfert instantanés. De nombreux sites d’e-commerce, à l’image du géant Shopify, acceptent aussi Interac comme moyen de paiement.

Les comptes en crypto-monnaies

Le second grand rival des banques traditionnelles canadiennes, ce sont les crypto-monnaies. Le Bitcoin ne cesse de gagner en popularité, au même titre que l’Ethereum et d’autres tokens. De plus en plus de sites marchands (Microsoft, Steam..) et magasins physiques acceptent les paiements en crypto-monnaies. Les potentiels clients se tournent vers cette solution nouvelle qui semble offrir plus de sécurité et de transparence, mais également un anonymat total lors des transactions.

Les banques en ligne

De plus en plus populaires, les banques qui existent en ligne proposent des solutions bancaires sur mesure et plus libres que les banques traditionnelles. Certaines d’entre elles proposent également des assurances, des crédits, des chéquiers, et des droits au découvert, de la même manière qu’une banque physique. Toutefois, il est à noter que certaines banques traditionnelles s’orientent de plus en plus vers une version online de leurs services afin de conserver les clients les plus exigeants en termes de services à distance.

Les banques canadiennes n’ont, pour le moment, pas trop à s’inquiéter pour les quelques années à venir, même si le dématérialisé est à la mode, et que le Bitcoin gagne du terrain. Celles-ci peuvent encore s’adapter et, par exemple, proposer des services en lien avec les crypto-monnaies ou encore des e-wallets liés aux comptes traditionnels de leurs clients.

Précédent

Le trio de spécialistes de l’économie expérimentale a gagné le Nobel d’économie de cette année

Suivant

Classement des meilleures universités pour Blockchain 2021

Derniers articles de Banques