BHP : bénéfices records, le Cac 40 proche des 6 600 points

//
bhp bénéfices

Le géant minier a profité des prix records pour le charbon et les métaux, en particulier le cuivre, pour presque triplé son bénéfice net. Il versera aux actionnaires 78 milliards de dollars de dividendes. Néanmoins, BHP a averti que le prochain exercice pourrait être affecté par un ralentissement économique en raison de l’incertitude géopolitique.

78 milliards de dollars de dividendes distribués

Mardi, le géant minier australien BHP a annoncé qu’au cours de son exercice 2021-2022 clos le 30 juin, il avait réalisé un bénéfice net de 30,9 milliards de dollars, soit près du triple par rapport à son exercice précédent clos le 30 juin 2020-2021.

Le bénéfice a été tiré par une demande soutenue de cuivre et de charbon. Selon un communiqué de presse, BHP a également enregistré un bénéfice sous-jacent de 23,8 milliards de dollars, une hausse de 39% par rapport à l’année précédente.

Mike Henry, PDG de la société, a attribué les bons résultats à la fiabilité des opérations, à la bonne exécution du projet et à la bonne gestion du capital. Ces facteurs ont permis à l’entreprise de capitaliser sur les prix élevés des matières premières, selon le directeur. Le bénéfice d’exploitation de la société a augmenté de 34 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 34,1 milliards de dollars.

“Ces excellents résultats sont dus à la sécurité et à la fiabilité des opérations, à la réalisation des projets et à la discipline en matière de capital, qui nous ont permis de tirer parti des prix élevés des produits de base”, a déclaré le directeur général du groupe, Mike Henry.

D’autres sociétés minières connaissent des moments difficiles, tandis que les résultats de BHP Billiton dépassent les attentes. Rio Tinto a récemment affiché des bénéfices plus faibles et réduit de moitié ses dividendes.

Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les prix du charbon ont atteint des niveaux records sous des formes énergétiques et métallurgiques. Le cuivre a également eu un impact positif sur les résultats de BHP, malgré quelques baisses de prix récentes.

La société a annoncé un versement de dividendes de 78 milliards de dollars à ses actionnaires, mais a averti que les conditions pourraient s’aggraver en raison de l’incertitude sur la scène géopolitique et de la crise de Covid-19. Le groupe a déclaré que l’impact de Covid-19 sur ses activités était d’environ 1,5 milliard de dollars, en raison de contraintes de main-d’œuvre et d’approvisionnement.

Le Cac 40 se rapproche des 6 600 points grâce aux valeurs américaines

L’indice Cac 40 de la Bourse de Paris a terminé la journée en hausse de 0,34%, à 6 592,58 points. Bien que le volume n’ait été que de 2,46 milliards d’euros, ce qui est faible, l’indice a progressé lors de cinq séances de suite, le ramenant aux niveaux d’avril. Le Dow Jones a augmenté de 0,56%, tandis que le Nasdaq Composite a chuté de 0,27% à New York.

Les marques de bricolage et de rénovation, Home Depot et Walmart, ont connu une fin juin exceptionnelle. Leur bénéfice par action était de 5,05 $, supérieur aux 4,94 $ prévus, et les revenus étaient de 43,79 milliards de dollars (contre 43,36 milliards prévus). Les ventes dans les magasins ont été supérieures de 5,8 % aux attentes, plutôt que de 4,9 % comme prévu.

Home Depot espère augmenter ses ventes de 3 % cette année, ce qui équivaudrait à une augmentation d’environ 5 % du revenu par action. Si leur nombre de visites en magasin a légèrement diminué (467,4 millions de visites en magasin, contre 481,7 l’année précédente), le ticket moyen a augmenté de 9 %, à 90,02 dollars. Le titre a réalisé une progression de plus de 4%.

Précédent

Crypto : Celsius augmente 6000% malgré les déboires de son PDG

Suivant

Ethereum va-t-il dépasser la capitalisation boursière de Bitcoin ?

Derniers articles de Bourse