Binance va racheter une banque d’ici la fin d’année ?

///
binance crypto
Binance - ©Executium, CC0 Unsplash Creative Commons

Le géant de l’industrie crypto, Binance, qui dispose d’un budget d’un milliard de dollars pour faire des acquisitions. Et l’entreprise lorgne sur une banque traditionnelle.

Créer un pont entre finance traditionnelle et cryypto

Selon les informations fournies par Bloomberg, Binance Exchange pourrait envisager l’acquisition d’une institution financière traditionnelle.L’information vient de Bloomberg qui a expliqué qu’il s’agirait de combler l’écart avec l’industrie naissante de la cryptographie.

L’information est basée sur un discours du patron de Binance, Changpeng Zhao, lors du Web Summit à Lisbonne, au Portugal.

Avec un budget d’acquisition d’un milliard de dollars, l’acquisition d’une banque pourrait permettre de combler le “fossé” entre les crypto-monnaies et les acteurs traditionnels.

« Certains acteurs détiennent des licences locales, des banques traditionnelles, des fournisseurs de services de paiement… Nous nous intéressons à ces choses. Nous voulons être le pont entre la crypto et le monde traditionnel et financier » a indiqué Changpeng Zhao.

Sur le fonds, les enjeux sont importants, et le PDG de la plus grande plateforme de crypto-monnaie au monde a indiqué que le moment où le monde de la crypto-monnaie est interconnecté avec la finance traditionnelle est venu.

Un milliard d’investissement à venir

La déclaration du PDG de Binance intervient alors que la société est sur le point de se lancer dans une frénésie d’achat. Binance prévoit de conclure l’équivalent d’un milliard de dollars de ces transactions d’ici la fin de l’année. Par exemple, Binance a été impliqué dans l’acquisition de Twitter par Elon Musk.

Elle a également investi plus de 300 millions de dollars depuis le début de l’année. Bien que le patron de la société de crypto-monnaie ait déclaré qu’il s’intéressait aux NFT et à l’industrie du jeu, jusqu’à présent, il n’a pas mentionné l’acquisition d’institutions financières traditionnelles.

La société a des finances solides et s’est fixé comme mantra de multiplier les acquisitions en période de marché baissier.

Le terme “pivot” est actuellement populaire pour d’autres raisons, mais Zhao exprime une pensée forte, et cela suggère que le paradigme général pourrait être secouer : si les banques (et autres acteurs traditionnels de la finance) ont jusqu’ici maintenu la prudence, voire l’hostilité face à la crypto, ils peuvent désormais se retrouver à mendier une place autour de la table.

“Ce que nous avons constaté, c’est que lorsque les banques travaillent avec nous, nous conduisons tant d’utilisateurs vers elles, de sorte que la valorisation de la banque augmente de façon exponentielle, alors pourquoi ne pas simplement investir dans elles aussi afin que nous capturions une partie de la hausse des actions”, a déclaré ce dernier.

Puisque les acteurs de la crypto-monnaie n’ont pas l’intention de se désintéresser, il semble que le rapport de force, autrement dit, qui impose quoi à qui, est en train de changer.

Les banques contrôlées par les acteurs crypto : quelle ironie !

Ce n’est pas sans ironie de voir des banques colonisées et même absorbées par des acteurs crypto pure-play qu’ils ont pendant longtemps méprisés et même combattus.

Cependant, force est de constater que le mouvement ne démarre pas aujourd’hui. En fait, début 2022, la bourse BitMEX a également exprimé son intérêt pour l’acquisition d’une ancienne banque allemande.

Tout cela rappelle également la position du rival de Binance, FTX. En juillet 2021, FTX a soumis l’idée d’acquérir l’acteur bancaire. À l’époque, son patron, Sam Bankman-Fried, était un peu ambitieux, proposant le nom de la célèbre banque américaine Goldman Sachs comme cible potentielle, et cela n’a pas été pris au sérieux.

Reste à voir quelle banque Binance pourrait acquérir et les bâtons que les institutionnels pourraient lui mettre dans les roues. N’empêche que Binance commence à être de plus en plus puissant et que certains pourraient bien commencer à s’inquiéter.

Précédent

Les taux des crédits immobiliers dépassent les 2% en moyenne

Suivant

Meta lance enfin des fonctionnalités liées aux NFT !

Derniers articles de Banques