Le bitcoin pourrait-il finir par perdre toute sa valeur ?

bitcoin sur smartphone cours investissement trader

L’inquiétude est grande chez les amateurs de bitcoin, mais est-elle réellement fondée ? Dans les derniers mois, le cours de cette monnaie virtuelle a énormément fluctué. Après une montée en valeur impressionnante en l’espace d’un an, les chutes de ces derniers jours inquiètent pourtant. Seulement, pour certains experts, le bitcoin s’est totalement popularisé qu’une perte totale de valeur semble improbable. Qu’en est-il concrètement ?        

Comprendre l’effet yoyo du bitcoin

En janvier 2020, le bitcoin ne valait que 6 000. La monnaie virtuelle passe néanmoins, en novembre 2021, le cap des 69 000 dollars américains. Cette valeur continue de fluctuer dans les dernières semaines, passant même sous la barre des 40 000 dollars deux lundis d’affilée. La situation semble alors inquiétante, d’autant plus pour les gens peu habitués à l’investissement, notamment en cryptomonnaie. Pour autant, cet effet yoyo n’est en réalité qu’une “correction”, un phénomène habituel du secteur. 

Habituellement, après une période de croissance, les cryptomonnaies se voient baisser parce que le montant des ventes réalisées par les traders est plus nombreux que celui des achats réalisés. Les prix chutent avant de se stabiliser où la demande et l’offre se rejoignent. Puis, le même schéma prend place : les prix remontent, chutent et se corrigent. C’est exactement cet effet yoyo qui a pris place lorsque le bitcoin a dépassé les 69 000 dollars. 

Si la hausse et la chute des valeurs des cryptomonnaies sont aussi régulières, c’est en partie parce que les traders ne réalisent pas un encodage classique. Généralement, des modèles sont suivis qui permettent de réduire l’effet volatil. Ce n’est pas le cas avec les traders de crypto, donc, qui n’hésitent pas à vendre des quantités massives de bitcoin. Cela entraîne des graphiques impressionnants pour tout trader amateur. Grâce à des robots intelligents ou l’accès à une communauté de traders, des experts tels que bitcoin era n’hésitent alors pas à proposer leurs services pour faire ses premiers pas

Investir en bitcoin : est-ce réellement risqué ?

L’assistance d’experts et d’une communauté impliquée dans le bitcoin est un atout réel pour s’engager dans un secteur qui peut être compliqué à appréhender. Pour certains, l’investissement en cryptomonnaies est même un secteur particulièrement risqué. En tout cas, la Banque d’Angleterre a tenu à mettre en garde les investisseurs intéressés. Son argument premier : le bitcoin pourrait risquer de s’effondrer totalement. C’est une donnée qui n’est pas tout à fait acceptée par les experts en cryptomonnaie, qui ne croient pas en une mort annoncée de cette monnaie virtuelle. Au contraire, le bitcoin devrait plutôt vivre des périodes volatiles sur le court-terme, mais arriver à une réelle croissance sur le long-terme. Toutefois, confrontés à ces opinions divergentes sur la question, certains investisseurs peuvent se sentir refroidis. Est-il réellement intelligent de se lancer dans le minage de bitcoins ?

Le bitcoin est une monnaie mainstream

C’est une monnaie qui réagit encore très facilement aux évènements. Une simple prise de parole d’Elon Musk sur Twitter, par exemple, peut faire monter la valeur de la monnaie virtuelle. Pourtant, cette volatilité actuelle ne doit pas, pour les experts, inquiéter de sa disparition. Au contraire, son prix actuel se justifie, selon eux, par le fait que le bitcoin devient mainstream. Les exemples sont nombreux. Le bitcoin est intégré dans de multiples plateformes de paiements en ligne, comme Lydia ou Paypal. En Corée, une application permet simplement de payer son menu dans des chaînes de fastfood ou son panier au 7-Eleven en bitcoin. Rien qu’aux États-Unis, un Américain sur 6 possède un actif en cryptomonnaie. Au Brésil, Rio souhaite ouvrir le paiement des impôts en bitcoin.

L’utilité du bitcoin l’ancre dans le paysage financier

Si le bitcoin est aussi plébiscité, c’est d’abord parce qu’il assure une protection des transactions par la blockchain. Les utilisateurs de cette monnaie virtuelle apprécient de pouvoir être protégé et de bénéficier d’une forme d’anonymat. Au-delà de cette question de protection, le bitcoin est également basé sur un réseau qui permet des transactions rapides et, généralement, sans frais. C’est un avantage réel pour des pays qui ne bénéficient pas de systèmes bancaires, par exemple, ou qui souffrent d’instabilité bancaire. C’est, en partie, ce qui motive le président salvadorien a faire du bitcoin une des monnaies officielles du pays. 

L’actif bitcoin reste une rareté dans le secteur du trading 

Le plus important pour comprendre la valeur du bitcoin à l’heure actuelle est le fait qu’il reste un actif rare. Le nombre d’unités en circulation, en effet, reste limité. Il n’y a que 21 millions d’unités sur le marché. Par le contrôle des quantités d’actifs disponibles pour les investisseurs, le bitcoin s’assure une certaine longévité et durabilité. Il n’est pas un bien qui est facilement dévalorisé, justement parce qu’il conserve cette notion d’exclusivité. Cette limitation ne l’empêche pas pour autant de se développer. Le bitcoin est capitalisé, et est même introduit en bourse à New York depuis octobre 2021. 

Pour quelles raisons le bitcoin pourrait-il baisser ?

Depuis son entrée en bourse, mais également par sa nature de devise virtuelle, le bitcoin est forcément lié à une forme d’instabilité. Il n’est pas possible de deviner avec certitude l’avenir de cette cryptomonnaie. Pour autant, des hypothèses peuvent tout à fait être réalisées. De manière générale, c’est la question écologique qui revient assez souvent en tête. Pour beaucoup, il est important de se détourner de l’usage du bitcoin avant qu’il ne soit trop popularisé, justement parce qu’il est très énergivore. 

Cette question, seulement, pourrait être relativisée pour les experts du bitcoin. Ils argumentent, en effet, que le minage de cryptomonnaie peut se faire depuis toute localisation. Cela leur permet, entre autres, de s’installer dans des zones où se trouvent des sites d’énergies renouvelables. Ces derniers produisent généralement bien plus d’énergie qu’il y a de demande, entraînant une perte énergétique et économique importante. Les variables autour de la cryptomonnaie, par conséquent, peuvent être aussi positives que négatives.

Au-delà de la question écologique, c’est l’idée d’une régulation qui inquiète parfois les investisseurs. Les gouvernements, en effet, cherchent régulièrement à mettre un réel système d’encadrement en place pour légitimer le bitcoin. Il se place, à l’heure actuelle, trop en opposition avec les systèmes bancaires sur lesquels ils ont un contrôle pour plaire réellement. Pourtant, même cette question ne suffit pas à déstabiliser totalement la valeur du bitcoin. Sur le long-terme, certains experts espèrent plutôt qu’une meilleure régulation encouragerait des institutions à se lier à la crypto. Cela entérinerait davantage la monnaie digitale dans le secteur financier. 

Précédent

Block et Jack Dorsey veulent rendre le minage de Bitcoin accessible à n’importe qui

Suivant

Le prolongement de la ligne 4 à Paris fait grimper les prix

Derniers articles de Crypto