Bitcoin : le Salvador a perdu la moitié de son investissement

/
salvador bitcoin chute

El Salvador, l’un des deux seuls pays au monde à avoir adopter le Bitcoin comme monnaie légale, a beaucoup investi dans la crypto-monnaie. Un investissement qui pourrait désormais avoir de lourdes conséquences pour le pays.

Le Salvador possède 2301 bitcoins

El Salvador a fait sensation l’année dernière en investissant massivement dans le Bitcoin. Quelques mois plus tard, l’opinion internationale se demande désormais comment son président entend réagir face au récent krach qui a fait chuter toutes les crypto-monnaies. Ce dernier semble déterminé à poursuivre dans cette voie malgré la perte de plus de la moitié de son investissement.

El Salvador a décidé de donner cours légal au Bitcoin alors que d’autres pays cherchent à réglementer les crypto-monnaies. Mais en plus d’adopter cette loi, le pays a beaucoup investi dans les crypto-monnaies.

Le président Nayib Bukele est un fervent partisan des crypto-monnaies. Sur Twitter, il ne manque jamais une occasion de parler des achats gouvernementaux de nouveaux bitcoins.

« We just bought the dip. » C’est une phrase que Nayib Bukele, le président du Salvador, a répétée plusieurs fois durant les derniers mois, depuis fin 2021. La phrase, qui en français signifie « nous avons acheté à la baisse », fait référence aux investissements du pays dans le bitcoin.

El Salvador a un total de 2 301 bitcoins. Au 14 juin 2022, au moment de la rédaction de cet article, un bitcoin se négocie à moins de 23 000 dollars, les réserves de bitcoins du pays équivalant donc à 52 millions de dollars. À l’origine, El Salvador les a achetés pour 105,6 millions de dollars. Résultat, les investissements dans le pays ont fondu de près de moitié en quelques mois seulement.

Le Salvador n’est pas le seul pays dans cette situation : tous les investisseurs, qu’ils soient institutionnels ou particuliers, sont touchés de la même manière par la baisse des prix. Cependant, le pays a déjà rencontré des difficultés financières.

53 millions de pertes pour le Salvador

Malheureusement pour les contribuables salvadoriens, il y a eu de mauvaises nouvelles dans le monde de la crypto-monnaie ces derniers temps, comme l’effondrement de stablecoin Terra, ou la débâcle de Celsius.

La mauvaise nouvelle affecte les prix des crypto-monnaies, dont le Bitcoin, qui est récemment tombé en dessous de 23 000 dollars pour la première fois depuis décembre 2020. Cependant, en novembre 2021, le prix a dépassé 64 000 $ avant de retomber.

Comme mentionné ci-dessus, le président d’El Salvador tweete régulièrement sur les achats gouvernementaux de Bitcoin. Le site nayibtracker.com calcule en temps réel la quantité de Bitcoin possédée par le pays, ainsi que la perte ou le gain sur ces investissements.

À l’heure actuelle, l’investissement coûte cher aux contribuables du Salvador. Selon le site Web, El Salvador possède 2 301 bitcoins, qui ont été achetés au prix moyen de 45 908,42 $ par bitcoin. Le pays aurait donc dépensé 105 635 283,37 millions de dollars pour acheter ces Bitcoin.

Or, étant donné que la valeur de la crypto a plongé, ces 2 301 BTC ne valent que 51,8 millions de dollars au moment où j’écris cet article. La perte est estimée à 53,8 millions de dollars, soit plus de 50 % du total des investissements.

Le dernier achat en date du Bitcoin date du mois de mai. A ce moment-là, Nayib Bukele avait annoncé l’achat de 500 bitcoins à un prix moyen de 30 744 dollars par bitcoins. Autre problème pour le pays, l’adoption du Bitcoin par les habitants n’est pas un réel succès. En effet, seulement 20% de la population utilise le bitcoin pour payer leurs achats et une grande partie de la population ne semble pas avoir les connaissances nécessaires.

Précédent

Bourse : Valneva chute faute de commande pour son vaccin

Suivant

Chute du bitcoin : Tesla et Microstrategy accusent de lourdes pertes

Derniers articles de Crypto