Bourse de Hong Kong : -4% en début de semaine

/
Hong Kong
Hong Kong - ©blazejosh, CC0 Creative Commons

Le commencement de la semaine ne s’annonce plutôt pas bon pour la bourse de Hong Kong. Celle-ci a connu une grosse perte de 4% lundi matin. Cette baisse a sûrement été causée par les menaces de la faillite du géant de l’immobilier chinois Evergrande. En effet, ce phénomène dispose de conséquences négatives sur l’économie du pays.

Evergrande est victime d’une grosse perte

Le secteur immobilier en Chine est actuellement victime de graves dettes. C’est grâce à cela que l’indice Hang Seng a nettement baissé de 4,05% soit 1 009,48 points. De cette manière, celui-ci est aujourd’hui à 23 911,28 points. Cette grosse baisse est causée par l’endettement du domaine de l’immobilier. La dette représente plus de 300 milliards de dollars. C’est pourquoi de nombreux investisseurs s’inquiètent des répercussions concernant les entreprises du domaine de l’immobilier. Il en est de même pour les banques ainsi que les petits investisseurs.

C’est grâce à ce phénomène que les traders contrôlent de près la situation. Pour que celle-ci s’apaise, le géant de l’immobilier Evergrande se lance dans la mise en place de nouvelles stratégies pour assurer le réglage des intérêts des prêts et obligations. En principe, ceci va avoir lieu lundi et jeudi.

La crise touchait presque toutes les enseignes de l’immobilier

Pour ce qui est du cours d’Evergrande, celui-ci cédait 17% lundi. Cette perte correspond à 90% depuis le début de l’année, ce qui reste le même cas de nombreux grands groupes spécialistes de l’immobilier. Parmi les enseignes qui ont été victimes de perte en Hong Kong, vous avez le New World Development ou encore Henderson Land. À savoir que ce dernier perdait jusqu’à 11%. La perte a également touché le géant de l’assurance Ping An. Il a baissé de 8%. Pour China Minsheng Bank et Agricultural Bank of China, la baisse est chacun de 5%.

Une perte qui affecte l’économie du pays

Cette perte d’Evergrande touche directement l’économie du pays grâce à ses 200 000 salariés. L’enseigne génère plus de 3,8 millions d’emplois en Chine. Certes, sa faillite présente de lourdes conséquences sur l’économie du pays. À savoir que les Bourses chinoises ne sont pas ouvertes lundi, car c’est un jour férié en Chine (fête de la lune).

Source Lefigaro

Précédent

La Turquie mène une guerre contre les cryptomonnaies

Suivant

Immobilier : ces villes qui attirent les investisseurs

Derniers articles de Finance