Il est désormais possible pour la Bourse suisse de lancer dans le négoce d’actifs numériques

/
Bourse Suisse et actifs numériques
Bourse Suisse et actifs numériques - ©Janosch Diggelmann, CC0 Creative Commons

La Bourse SIX souhaite mettre en place une plateforme de négoce qui est spécifiquement destinée aux actifs numériques. Ce vendredi, entièrement conscient des avantages de ce fait, le Finma, l’autorité de surveillance des marchés en Suisse accorde cela. Il lui est aussi possible d’exploiter les infrastructures de marchés financiers. Ces derniers optent pour la technologie nommée registres distribués.

Les infrastructures à la technologie de pointe sont actuellement en place

La Bourse suisse reste désormais en mesure d’utiliser les infrastructures de marchés financiers qui optent pour le « Distributed ledger technology ». Ceci consiste à un des piliers qui assurent le bon fonctionnement de nombreuses cryptomonnaies dont le bitcoin en fait partie. Si auparavant le lancement du projet a été prévu pour la mi-août 2019, ceci ne s’est réalisé qu’en septembre 2021.

Un accord par la FINMA

L’accord de la Finma à la Bourse Suisse dans la mise en place de négoce d’actifs numériques reste une première sur la place financière. De cette manière, la Bourse suisse va désormais favoriser les négociations de valeurs mobilières numérisées. Ces dernières se présentent sous forme de jetons. C’est une solution efficace pour fournir aux investisseurs institutionnels une infrastructure adaptée à leurs besoins. Selon Thomas Zeeb, directeur des marchés et membre du conseil d’administration de SIX, ces infrastructures répondent à toutes les exigences du marché traditionnel.

Un projet aux nombreux avantages

Effectivement, si la Finma a lancé l’autorisation, c’est qu’elle a pu reconnaître les avantages majeurs de l’usage de nouvelles technologies pour les marchés financiers tel que la Blockchain. C’est pour elle une meilleure solution pour favoriser de sérieuses innovations tout en assurant l’atteinte de l’objectif.

L’autorisation de la Finma reste donc d’une importance capitale pour lancer une plateforme qui respecte les normes en vigueur. C’est en effet la garantie que la numérisation des marchés soit d’une réussite. Bien évidemment, celle-ci fonctionne à un rythme soutenu tout en ayant connaissance que le marché final est encore en pleine évolution.

Ce projet d’infrastructure de négoce a été lancé en 2018 par l’opérateur de la Bourse suisse. Cela concerne les actifs numériques SIX Digital Exchange ou SDX.

Source Lefigaro

Précédent

Un vendredi en hausse pour la Bourse de New York

Suivant

Le PSG est désormais sponsorisé par Crypto.com

Derniers articles de Crypto