Bourse : tendance avant le début de la séance du mercredi

/
Cours de bourse
Cours de bourse - ©Nicholas Cappello, CC0 Creative Commons

La Bourse européenne a ces derniers temps connu quelques difficultés en mettant en évidence des gains de bénéfices considérablement réduits. Pourtant, quant à la Bourse de New York, elle est actuellement en phase de stabilisation, voire de légère baisse. La tendance boursière est influencée par la croissance économique face à la pandémie Covid-19. Cela apporte des inquiétudes aux investisseurs. Ces derniers attendent impatiemment  la réunion des grandes banques centrales qui va apporter de changements sur le plan monétaire.

Des fluctuations des indices

À commencer par les États-Unis, avant l’ouverture avant mercredi, vers 08h00, le Dow Jones a perdu 3 points qui correspondent à 0,1% à 35 088 points. Une légère baisse a aussi été constatée pour le S&P 500 qui est actuellement à 4 519 points. La perte correspond donc à -0,01%. Pour Nasdaq, il baissait de 2 points ou de 0,01%.

Pour la Bourse européenne, le FTSE 100 de Londres descendait de 0,42%. Le CAC 40 de la Bourse de Paris perdait 0,36%. Pour finir, le DAX de Francfort a aussi été victime d’une baisse de 0,69%.

Pour le cas de l’Asie, le Nikkei de Tokyo montait de 0,89% alors qu’à Hong Kong, le Hang Seng descendait de 0,12%.

Du côté des titres

En grande partie, les titres ont baissé en valeur. Pour le cas du titre Stellantis, sa baisse correspondait à 1,80% à 16,79 euros. Cette perte est expliquée par la réduction de la contribution du chinois Dongfeng dans le constructeur franco-italo-américain.

Une collaboration entre Nissan et Renault a été réalisée dont le français reste l’actionnaire principal. Ce partenariat a été mis en place afin de booster le chiffre d’affaires. À savoir que le titre français a pu gagner jusqu’à 0,72% à 29,95 euros.

Pour Alstom, il a perdu 1,99% à 33 euros. Pourtant, Airbus a gagné 0,65% à 114,84 euros. Ces 2 enseignes vont lancer une coopération dans le secteur de la sécurité informatique du transport ferroviaire. Cette collaboration va sûrement être bénéfique pour ces industriels. La maison de luxe italienne a pu sortir du rouge en gagnant 5,66% à 18,95 euros à la Bourse de Milan. Celle-ci va presque atteindre sa performance avant la crise sanitaire.

Pour le pétrole, son prix a monté de 1,48% à 69,36 dollars US pour le baril de WTI américain et 1,26% à 72,59 dollars US pour le baril de Brent de la mer du Nord.

Source Lesaffaires

Précédent

Qu’en est-il de l’affaire Coinbase et du retour de son CEO ?

Suivant

Prix immobilier : Les départements où la demande est en hausse pour les maisons

Derniers articles de Finance