Bourse de Tokyo : une baisse constatée ce mardi

/
Tokyo, Japon
Tokyo, Japon - ©meguraw645, CC0 Creative Commons

Avec une tendance haussière pendant quelques semaines, la Bourse de Tokyo a démarré ce mardi avec une régression en valeur. Cela a sans doute été causé par les conséquences économiques que peut provoquer la grande propagation du Covid-19 au Japon. Les indices ont été victime d’une baisse considérable.

Une forte propagation de la pandémie Covid-19

Le nombre des personnes contaminées de Covid-19 ne cesse de monter au Japon. C’est pourquoi la population se prépare le mardi à une prolongation de l’état d’urgence qui est mis en place depuis le mois de juillet. La propagation de la pandémie Covid-19 touche de nouveaux départements japonais. Cela va concerner, jusqu’à mi-septembre, 13 départements dont la capitale en fait partie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les organisateurs des Jeux paralympiques ont pris la décision de réaliser ceux-ci à huis clos. Effectivement, cela est dans le but de limiter la propagation de la pandémie. C’est d’ailleurs la même décision prise pour les Jeux Olympiques.

Une régression des indices

L’augmentation du nombre de Covid-19 recensé au Japon reste la cause majeure de la baisse de la Bourse de Tokyo. Effectivement, la propagation de la pandémie présente un grand impact sur l’économie. C’est sans doute pour cela qu’une régression des indices a eu lieu, malgré la hausse du début de séance.

À commencer pour l’indice vedette Nikkei, celui-ci a perdu 0,36. Il est donc actuellement à 27.424,47 points. Cette perte a été constatée en 4 séances consécutives. Il en est de même avec l’indice élargi Topix. Pour ce dernier, il a lâché 0,49%. C’est ce qui amène l’indice à 1.915,63 points.

Une baisse pour les indices se trouvant en Chine

Ce n’est seulement pas l’indice de Tokyo qui a démarré la semaine dans le rouge. En Chine, une perte d’environ  2% a été constatée pour l’indice Hang Seng de Hong Kong. Il en est de même pour les indices composites de Shanghai et Shenzhen. D4ailleurs ce n’est pas que la bourse qui est en berne, l’immobilier au Vietnam est un autre exemple de l’instabilité économique actuelle.

Source Lefigaro

Précédent

Crypto Solana (SOL) atteint des records et se classe parmi le top 10 des meilleures cryptos

Suivant

Le projet crypto Serum (SRM) commence à s’imposer

Derniers articles de Finance