Bourse de Zurich : le SMI franchissait la barre des 11 700 points

/
Bourse de Zurich
Bourse de Zurich - ©t_watanabe, CC0 Creative Commons

La Bourse de Zurich a connu vendredi une montée. Cette augmentation touchait presque tous les indices. À savoir que ce sont les titres du secteur de la santé qui ont marqué cette journée.

Du côté des indices

Jeudi vers 11 heures, le Swiss Market Index ou SMI a gagné 0,82%, ce qui lui porte à 11 723,62 points. Quant au Swiss Leader Index ou SLI, l’indice a monté de 0,67% à 1904,67 points. Pour l’indice du marché élargi Swiss Performance Index ou SPI, il a connu une augmentation de 0,84% à 15 143,12 points. À savoir que sur les 30 « blue chips », 22 ont pu bénéficier d’une augmentation tandis que 8 ont reculé.

Pour les titres du secteur de la santé, Sonova augmentait de 1,9%. Cette tendance haussière concernait également Vifor et Straumann avec une augmentation de 1,8% chacun. Le poids lourd Roche restait aussi dans le vert.

La Banque Nationale Suisse intervenait

Il y a quelques jours, la Bourse suisse a connu une montée impressionnante qui lui a permis d’être dans le vert. Pour jeudi, elle a affiché des gains dès le début de matinée. Cette augmentation est accompagnée par des animations de nouvelles d’entreprises. Aussi, des données macroéconomiques européennes ont été mises en avance.

La séance du jeudi a aussi été marquée par l’intervention de la Banque Nationale ou BNS sur les marchés pour protéger le franc. À savoir que ce n’est pas la première fois pour la BNS d’intervenir dans ces derniers. En effet, entre avril et fin juin, l’intervention de l’institution bancaire s’élève à 5,44 milliards de francs.

La baisse du baromètre

Pour le cas du baromètre du KOF, pour le 4e mois, il a été victime d’une baisse de 110,6 points. Cette régression est sans doute expliquée par la reprise de l’économie qui était dans une phase d’accalmie. Aussi, la présence des indicateurs qui concerne la demande étrangère reste également la cause de la baisse. Pourtant, les investisseurs restent optimistes pour les prochains mois.

En Europe, le taux de chômage reste stable. Pour l’Italie, celui-ci est de 9,3% et a connu de la stabilité depuis le mois d’août. Pour le cas de l’Allemagne, le taux de chômage est à 5,5% et est stable que le mois de septembre.

Source Agefi

Précédent

Verasity (VRA) : Crypto dédié à l’e-sports & divertissement vidéo

Suivant

Pourquoi le Bitcoin et les autres cryptomonnaies sont en baisse ?

Derniers articles de Finance