Buffett attaque le Bitcoin, Musk le défend

//
Warren Buffett - ©Montage Surf Finance, CC0 Creative Commons

Pour l’éminent investisseur américain Warren Buffett, Bitcoin est et restera une usine à gaz. Elon Musk en a profité pour répliquer et il ne lésine pas toujours sur les mots qu’il emploi.

Buffett n’aime pas le bitcoin ni les traders

Le milliardaire Warren Buffet s’est présenté avec son bras droit, Charlie Munger, 98 ans, lors de la première assemblée annuelle des actionnaires de la société holding Berkshire Hathaway depuis 2019 à Omaha, Nebraska. Ils ont répondu ensemble aux questions des actionnaires de Berkshire Hathaway pendant plus de cinq heures.

Profitant du podium, l’homme d’affaires, en présence de ses successeurs présumés Greg Abel et Ajit Jain, a lancé quelques piques à Wall Street, estimant : « Quand les gens parient, ils gagnent plus d’argent. Ils gagnent de l’argent comme au casino, c’est comme ça qu’ils investissent.”

Berkshire, par exemple, a pu acquérir une participation de 14% dans Occidental en deux semaines, suggérant que “la plupart des grandes entreprises américaines sont devenues un levier”.

Warren Buffett n’a d’ailleurs pas hésité à partager sa forte opinion sur le Bitcoin. “Je ne sais pas si ça vaudra plus ou moins qu’aujourd’hui dans cinq ou dix ans. Mais je suis sûr que ça ne changera rien, ça ne produira rien”, a-t-il déclaré.

Munger se moque également de Bitcoin, mais aussi de l’application de trading et du conseiller financier Robinhood. Il s’est également moqué des propositions des actionnaires visant à séparer les rôles de président et de directeur général de Berkshire.

“C’est comme Ulysse revenant de sa victoire troyenne et un étranger lui disant ‘Je n’aime pas la façon dont tu as tenu ta lance quand tu as gagné cette bataille'”. La proposition a été rejetée par les actionnaires.

Deux changements massifs qui ont bouleversé les milliardaires. Au cours de l’échange de cinq heures, interrompu par les questions des actionnaires de la société holding, Warren Buffett a été franc sur ses pensées. Rien n’est très positif.

Berkshire Hathaway a investi pas moins de 51 milliards de dollars depuis le début de l’année. Mais les nouvelles tendances, notamment chez les petits investisseurs, ne le réjouissent pas.

A l’opposé d’Elon Musk très investi dans les cryptos

Pendant ce temps, Elon Musk reste activement impliqué dans l’espace crypto, et c’est grâce à son acquisition très médiatisée de Twitter qu’il a pu remettre le prix de Dogecoin sur les rails. Sa prochaine idée est d’utiliser DOGE comme système de récompense et monnaie sur les réseaux sociaux. Cela permettra notamment de lutter contre le spam.

Elon Musk a lancé des attaques personnelles contre ce qu’il croit être un financier de maison de retraite. D’autant plus qu’on a pu voir Buffett sur scène entouré d’un paquet de See’s et d’autres marques américaines de bonbons. Ni une ni deux, le PDG de Tesla et son collègue Mark Anderson l’ont accusé de promouvoir le diabète.

Inutile de dire que Buffett est connu pour avoir une alimentation digne d’un enfant de 6 ans. A coups de Cherry Coke, Burger King et McDonald’s, le milliardaire a défendu avec acharnement une vision de la finance dominée par les grandes entreprises. Pour Buffett, qui en 2018 a comparé le bitcoin à du “mort-aux-rats”, c’était un sarcasme mordant.

Les réactions aux remarques sont venues rapidement sur Twitter. Même Chengpeng Zhao, fondateur et PDG de Binance s’est permis une réplique “Bitcoin et Warren Buffett n’ont pas besoin de l’un et l’autre. Warren Buffett a suffisamment de billets et il est heureux. Bitcoin a suffisamment de supporter et de croissance”.

Suite à son échange, de nombreux actionnaires ont souligné le manque d’information de Berkshire Hathaway sur les questions environnementales et la diversité. Mais M. Buffett a assuré aux investisseurs que ceux-ci n’avaient pas à s’inquiéter : Berskhire “aura toujours beaucoup de liquidités” prête à se protéger dans les moments difficiles.

Précédent

Trésorerie : 5 conseils pour choisir son logiciel de gestion

Suivant

Wikimédia va arrêter d’accepter les dons en cryptomonnaies

Derniers articles de Crypto