Erreur de la banque en votre faveur, recevez… 664 000 euros

/
billets euro
Billets euro - ©Geralt, CC0 Creative Commons

Venir à la banque déposer un chèque de 75 euros et recevoir des centaines de milliers d’euros en retour, cela n’arrive pas à tout le monde. Pourtant, une septuagénaire a « failli » gagner 664 000 euros en venant déposer un chèque de 75 euros. Coup de chance ? Non, ce fait se révèle être une cause d’un bug technique du guichet bancaire.

Un chèque de 75 euros contre 664 000 euros

À Pontarlier dans le Doubs, le 12 août, une femme de 73 ans disposait d’un chèque de 75 euros qui venait du Trésor Public. Elle l’a ensuite déposé à un guichet automatique de sa banque pour récupérer l’argent. Lors de l’affichage récapitulatif précédant le dépôt, la dame a remarqué que la somme déposée était très largement plus importante. Celle-ci était de 664 000 euros ! Au lieu de retirer l’argent, elle a pressé sur « annuler ».  Suite à cela, le chèque est resté bloqué dans la machine.

Un problème découvert tôt

Elle a tout de suite contacté sa conseillère en banque pour lui décrire la situation. Néanmoins, pleine d’humour, la dame a tenté de « négocier » avec sa conseillère bancaire. Elle lui a proposé de récupérer l’argent et de partager la somme pour un pourcentage de 20% en échange. La conseillère tout en souriant lui a refusé « le deal ». Peu cocasse comme situation, vous ne trouvez pas ?

Un fait qui n’est pas un hasard

Ce fait est loin d’être une simple chance ni d’un cadeau de fidélisation de la banque. Cela aurait pu être causé par un piratage informatique mais cela a simplement été causé par un bug technique de la machine. La banque en question s’est tout de suite lancée dans la réparation du problème pour que ceci ne puisse plus se répéter. Une fois que le problème de bug a été résolu, la dame de 73 ans souhaite à tout de même pu récupérer ses 75 euros et pas 1 euro de plus…

Source Capital

Précédent

Crise sanitaire : Des inégalités en matière de capacité d’épargne

Suivant

Crypto : Le Dogecoin recule, buy the deep ou moment de sortir ?

Derniers articles de Banques