Caisses de pension : une baisse considérable au 3e trimestre 2021

/
euros
Fond euros € - ©Moerschy, CC0 Creative Commons

L’indice des caisses de pension de Crédit Suisse a connu une baisse fin septembre. Cette régression est de 205,36 points, ce qui correspond à une légère réduction de 0,20%.

Une baisse légèrement remarquable

Le troisième trimestre de cette année se remarquait par la baisse des actions des institutions de prévoyance suisses. À savoir que ces dernières profitent de services de Crédit Suisse et les utilisent comme étant une banque. Ainsi, de cette manière, l’indice des caisses de pension a perdu de la valeur et s’est établi à 205,36 points. Cette baisse s’est constatée en l’espace de 3 mois. Effectivement, cette régression se montre moindre étant donné que le taux n’est seulement qu’à 0,20%.

De la bonne valeur affichée au second trimestre

Au second trimestre, l’indicateur affichait de la bonne valeur et a pu maintenir la tendance jusqu’en août. Il présentait en effet une hausse de 0,43% pour le mois de juillet. La hausse a été de 1,03% en août.  La valeur chutait immédiatement  lors du mois de septembre dont la baisse correspond à 1,64%. Ces données ont été indiquées par le Crédit Suisse. Cette perte en valeur est sans doute en liaison aux actions. Effectivement, la participation au rendement des actions suisses est de -0,24%. Celles des actions étrangères sont de -0,11%.

Causes ?

La réduction de la performance des actions est sans doute expliquée par les obligations dont les emprunts convertibles en font partie. La baisse est accompagnée d’une contribution de -0,09% et de liquidité de – 0,03. Par contre, le domaine de l’immobilier reste favorable. Le marché immobilier suisse est bien évidemment dans le vert. Il en est de même pour les placements alternatifs. En ce qui concerne les autres types de placements, ils évoluent, mais de manière discrète.

30 septembre, 3,36% ont été le taux de rendement annualisé de l’indice de Crédit Suisse. Pourtant, la rémunération minimale LPP a été de 2,12%. À savoir que le calcul de cet indice Crédit Suisse tient en compte les performances met en place par les institutions de prévoyance. Ce n’est en effet pas le cas de la gestion de fortune ainsi que l’activité de conseil. Ce sont les caisses de pensions qui se chargent de ceux-ci.

Source Agefi

Précédent

Binance cesse les transactions en Yuan chinois et restreindre l’accès aux utilisateurs de Chine

Suivant

Immobilier Suisse : la situation est plus tendue à Zurich qu’à Genève

Derniers articles de Epargne