Le changement d’assurance emprunteur ouvert à tous dès le 1er septembre

//
assurance crédit
Bien choisir son assurance crédit - ©Luis Villasmil, CC0 Creative Commons

La loi Lemoine est également connue comme le deuxième volet de la loi du 28 février 2022 pour un accès équitable, simple et transparent au marché de l’assurance emprunteur. Elle permet aux emprunteurs de changer d’assurance de prêt quand ils le souhaitent à compter du 1er septembre 2022. Toutefois, ils sont soumis à certaines conditions pour ce faire.

Changer d’assurance emprunteur oui, mais pas pour tout le monde

Au 1er septembre, toute personne ayant un crédit immobilier pourra à tout moment modifier son contrat d’assurance de prêt. Auparavant, les gens devaient changer de contrat au cours de la première année ou attendre la date anniversaire de leur contrat. Cependant, à partir du 1er septembre, les nouveaux titulaires de contrat auront la possibilité de changer d’assurance de prêt à tout moment. Cette mesure va entrer en vigueur le 1er septembre pour les anciens contrats comme pour les nouveaux contrats. Par conséquent, les emprunteurs pourront quitter leur travail beaucoup plus facilement, ils pourront partir à tout moment.

Cette mesure permettra aux Français d’économiser environ 10 000 euros par prêt. Elle est également susceptible de permettre des dizaines de millions d’euros d’économies sur plusieurs années pour les portefeuilles des français.

La première moitié du de la durée d’un prêt est le moment où il est le plus avantageux de changer de fournisseur d’assurance. Passer à un autre fournisseur de crédit peut être avantageux car vous pouvez éviter des frais supplémentaires. Cependant, cela ne sera pas forcément avantageux dans tous les cas, en effet si vous avez dépassé l’âge de 50 ans durant votre emprunt vous pourriez être désavantagé. Si vous avez franchi cette limite d’âge, vous serez soumis à des frais d’assurance supplémentaires et perdrez le bénéfice d’un changement.

Actuellement, votre état de santé est considéré comme le troisième facteur le plus important lors d’un changement d’assurance. Si vous avez une maladie récente, il peut être difficile de changer de police d’assurance. Cependant, cela peut devenir bénéfique si vous êtes guéri. En effet, depuis peu, la nécessité de déclarer un cancer ou une hépatite C a été réduite de 5 ans. Avant cela, 10 ans étaient nécessaires.

Il est important de tenir compte de votre travail ou de vos passe-temps lorsque vous cherchez à faire des économies sur un prêt. Si vous exerciez auparavant une profession à haut risque comme pompier, agent de sécurité ou coursier, il est possible que vous puissiez réaliser des économies.

Alternativement, si vous ne travailliez pas dans l’une de ces professions lors de la souscription du prêt, vous voudrez peut-être conserver votre assurance actuelle plus avantageuse si vous avez découvert un intérêt pour les loisirs ou une activité dangereuse.

Jusqu’à 15 000 euros d’économies sur 20 ans

Le Comité Consultatif du Secteur Financier rapportait en novembre 2020 que 87,6% des contrats d’assurance emprunteur sont distribués par les banques prêteuses contre 12,4% de contrats alternatifs.

Selon le site Internet du courtier en assurance de prêt français Magnolia.fr, un emprunteur de 30 ans en CDI qui emprunte 200 000 euros sur 20 ans peut s’attendre à débourser 60 euros par mois pour une assurance individuelle proposée par sa banque.

Alternativement, ce même emprunteur peut s’attendre à débourser environ 15 euros par mois pour une assurance – soit environ 3 600 euros de moins au total – s’il souscrit un contrat alternatif.

La députée Patricia Lemoine a déclaré à MoneyVox que la possibilité pour les emprunteurs de mettre fin à tout moment à leur assurance individuelle leur permettrait d’économiser entre 5 000 et 15 000 euros par emprunt lorsqu’ils empruntent 250 000 euros sur 20 ans.

Christophe Boiché, directeur des assurances chez le courtier d’assurances Meilleurtaux, affirme que certains ont déjà pris des mesures pour économiser de l’argent. En effet, ils se rendent compte qu’ils peuvent potentiellement économiser un montant important en changeant leur assurance habitation et d’autres assurances le 1er septembre.

En conséquence, certaines personnes ont déjà entamé le processus afin d’avoir leurs nouvelles assurances en place d’ici le 1er septembre. De plus, Meilleurtaux a déclaré que rien n’empêche les procédures de comparaison d’avoir lieu plus tôt – les clients peuvent commencer à comparer les assurances dès maintenant.

Précédent

L’escroc de Thodex retrouvé va être extradé vers la Turquie

Suivant

Bourse : Orpéa ne veut pas rembourser 30 millions d’euros de subventions

Derniers articles de Crédit