La Chine n’a pas encore trouvé un accord pour réduire son excédent commercial américain

/
Accord commercial
La Chine n’a pas encore trouvé un accord pour réduire son excédent commercial américain - ©Tumisu, CC0 Creative Commons

Ce lundi, Peterson Institute for International Economics, un think tank privé basé aux États-Unis a décidé de publier une analyse concernant les achats des produits américains par la Chine. D’après cette enquête, ces achats sont encore en dessous des niveaux des accords commerciaux.

Un accord non respecté

Avant d’en savoir plus sur ces achats de produits, il est important de commencer par en savoir plus sur ces accords commerciaux. Sachez donc qu’en janvier 2020, la Chine a accepté de faire un achat de plus de 200 milliards de dollars de biens et de services américains au cours des deux prochaines années. Cet accord a pour but de dépasser les niveaux des accords commerciaux passés entre la Chine et les États-Unis en 2017. Lors de cet accord passé en 2020, bien avant le Covid-19, le contrat comprenait l’achat des produits agricoles, énergétiques et manufacturés spécifiques.

Mais, d’après les analyses de Peterson Institute for International Economics, les données ont montré que la Chine avait acheté moins de 70 % de l’objectif depuis le début de l’année. Seul l’achat des produits agricoles a presque atteint les niveaux de l’accord, à 90 % de l’objectif.

Quelques chiffres à prendre en compte

Il est aussi important de savoir qu’au premier semestre, les importations chinoises en provenance des États-Unis ont récemment atteint les 87,94 milliards de dollars. Ce qui est équivalent à une hausse de 55,5 % comparé à la même période l’année dernière. Alors que, pour ce qui est de l’exportation des marchandises vers les États-Unis au premier semestre 2021, la chine a exporté plus de 252,86 milliards de dollars de marchandises. Ce qui est égal à une hausse de 42,6 % comparé à la même période l’année dernière.

Malgré les tensions commerciales qui se sont intensifiées sous l’administration Donald Trump, les États-Unis sont considérés comme le plus grand pays partenaire commercial de la Chine.

Source CNBC

Précédent

Le prix de l’immobilier international est à la hausse

Suivant

Tesla double son chiffre d’affaires et explose les records de profits

Derniers articles de Finance