Chine : les banques ont affiché une grande hausse de bénéfices au 3ème trimestre 2021

/
Chine, banques
Chine, banques - ©Markus Winkler, CC0 Creative Commons

De nombreux instituts bancaires chinois ont pu profiter d’une importante hausse de bénéfices pour ce 3e trimestre. Ce phénomène s’explique par la reprise économique en Chine suite à une année 2020 plongée dans la crise à cause de la pandémie de Covid-19.

50,7 milliards de yuans de bénéfice net pour la Bank Of China

À titre de rappel, les débuts de l’année 2020 n’ont pas été bons pour les principaux établissements bancaires de la seconde économie mondiale. Ils ont enregistré leurs pires performances à cause de la pandémie de Covid-19. Cette dernière a fait augmenter les créances douteuses. Heureusement que la reprise du secteur bancaire a eu lieu en troisième trimestre de l’année 2020. Après une année, le Bank Of China (BOC) a pu afficher un bénéfice net de 50,7 milliards de yuans, soit 6,8 milliards d’euros. Cette valeur a été enregistrée sur la période juillet-septembre et correspond à une hausse de 13,2% en une année. Ce gain en bénéfice a été rendu public vendredi par la première banque commerciale du pays sur les échanges de devises.

Effectivement, la reprise du secteur bancaire s’explique par l’amélioration de la situation financière de la grande majorité des entreprises. Ce phénomène a favorisé le remboursement des prêts tout en faisant baisser les créances douteuses. À savoir que ces dernières étaient de 1,29% des prêts de Bank of China pendant le 3e trimestre si elles ont été 1,48% l’année dernière à la même période.

15,6% d’augmentation pour China Construction Bank

De son côté, China Construction Bank (CCB) a pu afficher un bénéfice net de 78,85 milliards de yuans, soit 10,6 milliards d’euros. Cette seconde banque du pays en termes d’actifs a pu enregistrer une hausse de 15,6% en une année. Dans son communiqué de résultats, le CCB ne présente aucun souci par rapport à la crise de l’immobilier que le pays vit à l’heure actuelle. Il n’a même pas précisé l’impact de celui-ci dans les prochains mois à venir.

Des règles plus strictes

Effectivement, Evergrande, le promoteur immobilier endetté de 250 milliards d’euros, voit sa situation financière s’écrouler. Ce phénomène génère l’inquiétude des marchés, car son effondrement entraîne celui du pays. C’est la raison pour laquelle Pékin a pris le soin de durcir la réglementation encadrant les fonds propres.

Source Lefigaro

Précédent

Assurtechs : l’assurance en ligne intéressent de plus en plus les Français

Suivant

La réutilisation des déchets pour la relance de l’économie ?

Derniers articles de Banques