La chute du Bitcoin en fin de semaine suscite des interrogations

//
bitcoin cryptomonnaie cryptoactif

La Fed pourrait être responsable de la perte de plus de 10 % de la valeur du Bitcoin depuis vendredi matin. Les indicateurs sont au rouge pour le roi des crypto-monnaies.

Quel scénario après la chute du Bitcoin en fin de semaine dernière ?

Bitcoin (BTC) a rebondi de plus de 30 % entre la mi-juin et la mi-août, mais il semble maintenant tester à nouveau les zones de support. La crypto-monnaie connaît une importante baisse de sa valeur en cette fin de l’été 2022.

Le bitcoin a chuté de près de 10 % au cours du week-end, passant sous la barre des 22 000 dollars. D’autres crypto-monnaies comme Ethereum (-5,6%) ont également mal performé. Bitcoin n’était pas repassé sous les 21 500 $ depuis deux mois. La crypto-monnaie se négocie toujours à ce prix aujourd’hui.

Le marché de la crypto-monnaie est en baisse depuis mai et juin de l’année dernière, ce qui fait croire à certains que ce marché ne pourra pas tenir une ligne stable dans les mois à venir. Le contexte macro économique semble suggérer que le Bitcoin a connu un fort rallye estival, confirmant potentiellement une première rupture dans la tendance baissière.

James Bullard, un responsable de la banque centrale américaine, estime que le taux d’intérêt directeur devrait être relevé à nouveau pour contribuer à faire baisser significativement l’inflation. Il pourrait être difficile d’expliquer cette chute du marché, mais cela pourrait être lié à la déclaration qu’il a faite.

“Nous devrions continuer à aller rapidement vers un niveau de taux directeurs qui exercera une pression à la baisse significative sur l’inflation”, a déclaré ce dernier au Wall Street Journal, penchant vers les 75 points de base comme lors des réunions du mois de juin et de juillet.

Plusieurs scénarios possibles pour le Bitcoin

Le prix du Bitcoin oscille de manière très prévisible ces derniers temps. La valeur de la monnaie virtuelle est liée à l’environnement macroéconomique global : évolution de l’inflation, politiques de la banque centrale et santé du Nasdaq.

Plus de la moitié du rebond de juin a été effacé en quelques jours par le bitcoin (BTC). Il y a trois scénarios majoritaires possibles désormais :

Bitcoin pourrait grimper au-delà de 28 000 $ si une formation à double bottom à 20 000 $ est visible sur le graphique mensuel. Cela pourrait se produire très lentement, sur plusieurs mois.
Les niveaux de support autour de 20 000 $ pourraient céder. Ce serait une indication que le prix pourrait continuer à baisser. Cela irait à l’encontre de la cyclicité actuelle, mais serait une continuation du mouvement des prix vers le bas.
Le prix du bitcoin (BTC) stagnerait entre 20 000 $ et 24 000 $. Cette fourchette de prix serait neutre, indiquant que les acteurs du marché pourraient quitter la tendance baissière à moyen terme. Cependant, si le prix reste dans cette zone, c’est peut-être parce que les gens ne sont pas intéressés par le marché.

La hausse des marchés conditionnés par la lutte contre l’inflation

Le conseil d’administration de la Fed a mentionné cette semaine que l’inflation avait baissé aux États-Unis de 0,6 point en juillet. Si cette baisse de l’inflation a été modérée, c’est en raison de fortes baisses des prix de l’énergie et des transports. Si sa mission prioritaire est de réduire encore l’inflation, la FED voudra augmenter lentement le taux d’intérêt à court terme et maintenir la sécurité de l’emploi.

Malgré la hausse du marché au cours des derniers mois, le plus grand nombre jamais enregistré de positions baissières dans les fonds d’investissement a été enregistré. CNBC rapporte que les fonds ont une position courte totale équivalente à 107 milliards de dollars pour le S&P 500. Cela indique que les acteurs financiers adoptent une position prudente, sans indication claire d’une reprise économique, d’une inflation plus élevée ou d’une crise de liquidité.

Cette semaine, tous les marchés sont restés prudents, car le rapport de la FED a montré qu’ils s’approchent du taux moyen, où les taux n’augmentent ni ne diminuent. La FED prédit maintenant qu’elle n’augmentera pas les taux autant de fois qu’on le pensait initialement, en raison de la grande incertitude sur les marchés.

Précédent

Les cryptos continuent de séduire les fonds d’investissement

Suivant

La suppression de Tornado Cash fait réagir la communauté

Derniers articles de Bourse