Coinbase apporte son soutien à Ripple dans son procès contre la SEC

//
Crypto XRP de Ripple
Crypto XRP de Ripple - ©Die-Wirtschaftsnews, CC0 Creative Commons

Dans son interminable procès contre la SEC, Ripple (XRP) riposte. Une stratégie qui semble commencer à porter ses fruits depuis peu. Dans le dernier rebondissement en date, Ripple vient de recevoir un soutien inattendu d’un allié étonnant avec le géant Coinbase, dans ce qui pourrait être un indicateur que la tendance est en train de devenir favorable à la 6ème capitalisation du marché de la cryptographie.

Le dépôt d’un amicus curiae

Coinbase souhaite soutenir Ripple Labs dans son combat juridique avec la SEC. Le procès , qui est en cours depuis près de deux ans, a attiré l’attention des médias et des observateurs de crypto-monnaie.

Le directeur juridique de la plateforme, Paul Grewal, a déclaré sur Twitter que Coinbase avait contacté le juge chargé de l’affaire, demandant un dépôt d’amicus.

Un dépôt d’amicus ou amicus curiae en français, également connu sous le nom d’amicus brief, est un document juridique qui contient des conseils ou des informations relatives à des questions juridiques et provient d’une organisation ou d’un individu qui n’a aucune relation directe avec l’une des deux parties. Comme la société Coinbase dans ce cas présent.

Alors que le verdit est plus proche que jamais, la Securities Exchange and Securities mobilières (SEC) ne semble pas en position de force. Au lieu de cela, les régulateurs de crypto pourraient faire face à une défaite majeure en faveur de l’innovateur de blockchain d’entreprise Ripple Labs.

Rappelons que le régulateur américain du marché de la crypto a déposé une plainte contre la société de crypto et deux de ses principaux dirigeants en décembre 2020.

Les allégations de la SEC indiquent que XRP n’est rien de plus qu’un contrat d’investissement que les entreprises utilisent pour payer des logiciels. Aujourd’hui, près de deux ans plus tard, l’affaire est toujours en cours, et l’initiateur du procès ne sait plus vers quel saint se tourner. Avec toutes les menaces qui pesaient sur lui, l’innovateur de blockchain d’entreprise basé à San Francisco a décidé de riposter.

Avec en soutien, des milliers d’utilisateurs qui n’ont rien à voir avec la société, mais qui sont les victimes indirectes des accusations de la SEC. Maintenant que les deux parties ont conclu la phase d’observation, Ripple s’arme plus que jamais et a lancé une série d’arguments solides dans le but de remporter le procès.

La société de crypto-monnaie a avancé une série d’arguments solides, alors que de son côté la SEC maintient sa plainte initiale sans réellement pouvoir ajouter du poids à son accusation.

La SEC va-t-elle perdre un procès retentissant ?

Pendant ce temps, l’avocat John Deaton, spécialisé dans les problèmes de crypto-actifs, a également déposé une requête d’amicus curiae au nom de la communauté XRP décentralisée. Il a également adressé des demandes similaires aux groupes de défense des crypto-monnaies, au Crypto Innovation Council et à la société d’investissement Valhil Capital.

Plus récemment, la Blockchain Association, également un groupe de défense des crypto-monnaies, a annoncé son soutien à Ripple. La procédure est la même que celle d’un dépôt d’amicus curiae.

Le groupe a rappelé que les opinions du président de la SEC, Gary Gensler, pourraient avoir des effets dévastateurs sur l’écosystème crypto.

Plus le procès est profond, plus les experts juridiques prédisent que Ripple gagnera. Dans cette affaire, la SEC n’a pas d’alliés et ses propres témoins se retournent contre elle. Si Ripple gagne, la SEC pourrait sérieusement perdre certains de ses pouvoirs de réglementation de la cryptographie aux États-Unis.

Le XRP est sur une pente assez positive au cours des dernières semaines. Après avoir cassé son range entre 0,30 $ et 0,40 $ depuis juin, il a fortement éclaté à la hausse à mi-septembre. Depuis lors, la pièce a réussi à dépasser la barre symbolique de 0,5 $, même si son cours a légèrement corrigé depuis.

Précédent

Cac 40 : Thalès victime d’une cyberattaque ? Quels risques pour les données ?

Suivant

Surprise ! La Fed remonte encore ses taux de 0,75 % !

Derniers articles de Bourse