Comment le Bitcoin peut profiter d’une faillite du Crédit Suisse ?

///
cryptomonnaie Bitcoin
Cryptomonnaie Bitcoin - ©CC0 Creative Commons

Le Credit Suisse, une banque suisse, fait face à une période très délicate avec un risque accru de faillite. Le poids lourd de la finance a demandé à sa clientèle de lui donner 100 jours pour créer un plan de redressement.

Crédit Suisse, un destin à la Lehman Brothers ?

Depuis 2008, le coût d’assurance des ses obligations contre le défaut n’a jamais dépassé les 15% d’augmentation comme c’est la cas actuellement. Ce parallèle embarrassant avec la faillite de Lehman Brothers en 2008 renforce encore la réputation de la crypto-monnaie en tant que monnaie refuge. Certains qualifient même le Bitcoin (BTC) comme une alternative à l’or.

La société financière Lehman a fermé ses portes le 15 septembre 2008. C’était la première fois qu’une grande banque traditionnelle déclarait faillite. La faillite a causé un manque à gagner de 600 milliards de dollars, ce qui a stupéfié les experts financiers et déclenché un bouleversement à Wall Street et sur les marchés financiers mondiaux.

Le directeur général du Credit Suisse, Ulrich Koerner, estime que la reprise se produira dans les 100 jours, comme nous en avons parlé dans notre article hier. Avec la faillite de Lehman Brothers, plus de poids a été accordé à la finance décentralisée – ou DeFi. C’est pourquoi de nombreux investisseurs se sont tournés vers l’utilisation du Bitcoin comme monnaie forte pour se protéger de toute perte dans les banques conventionnelles.

L’organisation bancaire suisse traverse une période critique en raison d’un pourcentage record de swaps de défauts. L’augmentation des swaps sur défaillance de crédit se situe actuellement autour de 15 %, du jamais vu depuis la faillite de Lehman Brothers.

Deutsche Bank traverse aussi des moments similaires avec peu de valeur d’actif. La valeur des actifs de la Deutsche Bank n’est que de 2,5 milliards de dollars, 4 fois moins que Lehman lorsque la crise est apparue. C’est très alarmant pour l’Europe dans son ensemble.

Le Bitcoin revendique une capitalisation actuelle de 367 milliards et un prix estimé à 19 200 dollars. C’est le roi des crypto-monnaies, avec ces chutes, s’il fait preuve de solidité, il pourrait gagner en popularité et en valeur. Si ces sociétés bancaires traditionnelles font faillite, cela profitera à Bitcoin en général et à l’industrie de la cryptographie dans son ensemble.

Le Bitcoin pourrait (enfin) devenir une valeur refuge ?

En 2017, lorsque le bitcoin valait 7 000 dollars par pièce, le chef du Credit Suisse, Tidjane Thiam, a qualifié la crypto-monnaie de bulle. Il s’inquiétait de la volatilité de la crypto à cette époque où le marché traversait une course haussière.

Le fondateur de Digital Currency Group, Barry Silbert, a déclaré que Bitcoin était sur le point de devenir le nouvel actif refuge en réaction à la publication d’informations sur le Credit Suisse. Peter Schiff, critique de Bitcoin et défenseur de l’or, a déclaré que Silbert se cachait du Grayscale Bitcoin Trust, qui a perdu 80% de sa valeur depuis ses débuts. Schiff a répondu à la déclaration de Silbert par : “Où vous cachez-vous de The Grayscale Bitcoin Trust ? C’est en baisse de 80 %. Pourquoi Bitcoin deviendrait-il soudainement un actif refuge s’il n’a jamais été un refuge sûr dans le passé ? Si vous voulez un refuge éprouvé, laissez tomber #Bitcoin et achetez #Or”.

Mike McGlone a déconseillé de comparer l’or au Bitcoin. Au lieu de cela, il pense que les deux actifs ont un bel avenir devant eux en échappant à la dépression et à l’inflation. McGlone note que la plupart des banques centrales de l’histoire ont appliqué des taux d’intérêt plus élevés lorsque le monde est entré en récession. « La plupart des banques centrales de l’histoire ont augmenté leurs taux alors que le monde bascule vers la récession. La baisse des prix des matières premières et des actifs à risque pourrait être la seule issue avec des implications déflationnistes, ce qui devrait soutenir le prix de l’or et de sa version numérique, Bitcoin », a-t-il déclaré..

Précédent

Crypto : Kim Kardashian va payer plus d’1 million de dollars d’amende

Suivant

Crédit immobilier : les emprunteurs font face à des taux à 2%

Derniers articles de Banques