La communauté Bitcoin s’affole, un internaute prouve avoir miné du Bitcoin 10 jours après sa création !

/
crypto blockchain
Crypto & Blockchain - ©SnapLaunch, CC0 Creative Commons

Le réseau Bitcoin (BTC) a été lancé par Satoshi Nakamoto le 3 janvier 2009. Mais son créateur n’a pas donné le moindre signe de vie depuis 2011. Cependant, un récent message sur les forums bitcointalk.org a éveillé les soupçons. Un anonyme vient de prouver qu’il a miné un bloc Bitcoin dans les premiers jours après le lancement du réseau.

Un adresse active dès les premiers jours de la blockchain

Le forum bitcointalk.org est l’un des plus anciens forums bitcoin et il fait encore parlé de lui aujourd’hui. Un membre du forum a récemment posé la question : “Qui a miné le bitcoin le plus ancien ?” et il ne s’attendait probablement pas à une réponse.

Le 26 novembre, une personne portant le nom d’utilisateur “OneSignature” a émis une signature cryptographique indiquant qu’il a miné l’un des premiers bloc de la blockchain Bitcoin. Il s’agit de l’adresse d’un ancien mineur qui a reçu 50 Bitcoins (BTC) en récompense de son activité le 19 janvier 2009, 16 jours seulement après la création de Bitcoin.

“Diverses enquêtes expliquent que cette signature prouverait un lien avec le bloc N°1018 de la blockchain Bitcoin, miné le… 19 janvier 2009 ! Soit seulement 16 jours après que Satoshi Nakamoto a généré le Genesis Block (le tout premier bloc du réseau BTC)”, souligne Le Journal du Coin.

L’utilisateur en question est resté anonyme et, selon le forum, c’est un nouveau compte avec peu d’activités. L’adresse est vide et il n’y a pas de fonds.

Pour rappel, une blockchain est un peu comme un livre numérique qui compile tous les blocs (transactions) du réseau, des plus anciens aux plus récents. Les deux blockchains les plus connues sont Bitcoin (et sa propre crypto-monnaie, Bitcoin) et Ethereum (et sa propre crypto-monnaie, Ether). Une signature est la preuve d’une transaction en bloc sur la blockchain.

La réapparition de cette adresse alors que Satoshi Nakamoto était actif à l’époque a fait grand bruit. Certains utilisateurs ont commencé à spéculer sur le fait que l’adresse pourrait appartenir au créateur de Bitcoin ou à l’un des premiers mineurs du réseau.

Cependant, certains doutaient de la fiabilité du message crypté OneSignature, de sorte que l’utilisateur a partagé un autre message le 28 novembre, confirmant la possession de l’adresse d’origine.

Un proche de Satoshi à la manœuvre ?

Le compte OneSignature a été relativement peu loquace dans son message. Ajoutant au mystère, il s’avère qu’il a créé son propre compte sur bitcointalk.org le jour même où il a publié cette signature cryptographique. Il semble donc l’avoir créé exprès pour pouvoir répondre.

Le média américain Cointelegraph a mené une enquête et a révélé que “OneSignature” était lié à un compte Twitter protégé créé en octobre 2009.

La question que tout le monde se pose est de savoir si ce fameux “OneSignature” n’est pas réellement le créateur de Bitcoin, Satoshi Nakamoto, qui a miné les premiers blocs Bitcoin (appelé “blocs Patoshi”).

Sur Twitter, cependant, Cøbra a voulu calmer l’enthousiasme prématuré sur un éventuel retour de Satoshi. Lui-même est un ancien du Bitcoin : il est l’héritier de Bitcoin.org, fondé par Satoshi Nakamoto, et contrôle le nom de domaine du forum bitcointalk.org.

Bien que Cøbra admette que très (très) peu de personnes utilisaient Bitcoin à l’époque, il ne s’agirait pas d’un bloc soupçonné d’avoir été miné par Satoshi Nakamoto lui-même (“Bloc Patoshi”).

“Le bloc 1018 n’est pas un bloc Patoshi, il est donc peu probable que ce soit Satoshi. Alors que de nombreuses personnes pourraient avoir miné des bitcoins aussi tôt, les preuves accablantes suggèrent que presque personne ne l’a fait. Bitcoin était obscur, sans intérêt, et considéré comme une idée stupide, pourquoi installer un .exe aléatoire ?”, considère Cøbra, l’héritier de Bitcoin.org, cité par le Journal du Coin.

Le livre blanc Bitcoin est sorti le 31 octobre 2008, ce qui a permis au petit cercle autour de Satoshi Nakamoto de participer au minage de Bitcoin dès son lancement 2 mois plus tard.

Mais en fait, a expliqué Cøbra, seule “une petite poignée” de personnes était présente en janvier 2009. En tout cas, ce mystérieux OneSignature a apporté bien plus de preuves d’un coup que Craig Wright.

Précédent

Pourquoi et comment investir dans un programme immobilier en nue-propriété ?

Suivant

Vitalik Buterin incite à oublier les prix pour se concentrer sur la technologie

Derniers articles de Crypto