Les compagnies pétrolières russes proposent l’exploitation de la cryptomonnaie

/
compagnie petroliere russie crypto
Projet de compagnie pétrolière pour miner de la cryptomonnaie (Kaliningrad, Russie) - ©Aleksey Malinovski, CC0 Creative Commons

Les entreprises impliquées dans la production pétrolière en Russie ont mis au point un projet d’organisation pour l’extraction de cryptomonnaies juste à côté des champs pétrolifères qu’elles exploitent.

La mise en place de centres de données pour l’exploitation minière de crypto

Les centres de données consacrés à la frappe de pièces peuvent être alimentés par l’excès de gaz libéré lors de l’extraction du pétrole qui serait autrement gaspillé. Les ministères et la banque centrale examinent le projet d’extraction de crypto par l’industrie pétrolière russe.

Extraction de BTC grâce au pétrole pour ne pas en perdre une goutte

Les institutions gouvernementales à Moscou discutent actuellement d’une initiative lancée par les compagnies pétrolières russes pour commencer à extraire la cryptomonnaie sur leurs sites d’extraction. L’industrie propose d’utiliser le gaz de pétrole associé (APG) pour produire de l’électricité qui peut être utilisée dans le processus énergivore de la frappe de pièces numériques.

Les experts disent que le projet peut potentiellement attirer les investisseurs étrangers, principalement en provenance de Chine où les autorités ont réprimées l’exploitation minière Bitcoin cette année. L’activité industrielle est effectivement interdite en République populaire alors qu’en Fédération de Russie l’exploitation minière n’est pas interdite, bien que la réglementation ne soit pas tout à fait correcte.

L’extraction de BTC, serait-ce un engagement légitime selon les lois en vigueur ?

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a récemment demandé au ministère du Développement numérique et à la Banque centrale de Russie (CBR) leurs avis sur la question, selon le principal quotidien économique russe Kommersant. Ce dernier cite une lettre envoyée par le vice-ministre de l’Industrie Vasiliy Shpak. Son service demande notamment à l’autorité monétaire s’il s’agirait d’un engagement légitime.

La principale loi réglementant les cryptomonnaies en Russie est la loi sur les actifs financiers numériques qui est entrée en vigueur plus tôt cette année. Une législation supplémentaire est toutefois nécessaire concernant leur circulation en Russie et les opérations connexes. La légalisation de l’extraction de crypto en tant qu’activité industrielle a gagné du soutien dans les cercles gouvernementaux avec le président de la commission parlementaire des marchés financiers, Anatoly Aksakov, déclarant en septembre qu’elle devrait être enregistrée en tant que telle et taxée en conséquence.

Le projet de la société d’État Gazprom Neft tient la route

Kommersant cite également une source proche du ministère de l’Industrie qui a révélé qu’une des grandes compagnies pétrolières russes a déjà un projet d’extraction de crypto en cours et aimerait le développer.

Mais ce segment est dans une zone grise juridiquement et l’entreprise craint une réaction négative de la banque centrale, elle s’est donc tournée vers le ministère de l’Industrie qui peut discuter des risques.

Selon les informations officielles disponibles, jusqu’à présent, seule la société d’État Gazprom Neft, filiale du géant russe de l’énergie Gazprom et troisième producteur de pétrole du pays, a un véritable projet minier.

La société l’a lancé sur son champ pétrolier à Khanty-Mansi Autonomous Okrug, une région de l’oblast de Tioumen. Selon un rapport de janvier, le géant pétrolier a réussi à frapper 1,8 BTC en un mois. Gazprom Neft a refusé de commenter l’affaire.

Source NewsBitcoin

Précédent

La banque compassionnelle est mise en place

Suivant

Décarbonation : l’économie du Québec en péril

Derniers articles de Crypto