Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Compte à terme : un placement d’épargne intéressant sur le long terme

dans Epargne/News

Placement sans surprise, le compte à terme est intéressant si vous disposez d’une somme importante dont vous n’avez pas besoin dans l’immédiat. Comment fonctionne un compte à terme ? Qu’est ce que ca rapporte ? Quelle est l’imposition de ce produit bancaire ? Autant de questions auxquelles, en investisseur avisé, vous souhaitez trouver des réponses…

Le compte à terme est un produit bancaire contractualisé. Il vous permet de déposer une somme d’argent plus ou moins importante sur un compte de dépôt, de 1500 € à 7000 € selon les banques. Votre contrat précise la date d’échéance à laquelle vous récupérerez les sommes engagées, le capital, et les intérêts. La durée du contrat peut s’échelonner de 1 mois à plusieurs années. Dans ce dernier cas, les intérêts peuvent alors être versés régulièrement.

La rémunération d’un compte à terme est variable. Le taux d’intérêt est fixé par votre banque en fonction de l’Euribor et fluctue selon les banques, le montant déposé et la date d’échéance. Pour un placement sur un compte à terme à trois mois, on peut espérer aujourd’hui un rendement de 1% mais les taux sont plus élevés pour un placement d’une durée supérieure à un an. Certaines banques ont assoupli leur conditions contractuelles en offrant la possibilité de récupérer le capital à des dates fixées ou de prolonger l’investissement en bénéficiant alors de taux d’intérêt un peu plus élevé que le taux de départ. Ce sont des comptes à terme à taux progressif.

Côté imposition, le souscripteur d’un compte à terme doit déclarer les revenus générés. Il peut soit opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire au taux de 30,1% (CSG et CDRS inclus) soit déclarer le revenu du compte à terme dans sa déclaration annuelle d’imposition et se soumettre à la CSG et au CRDS. Il s’agit de faire un calcul pour savoir si le cumul de l’imposition sur le revenu et des contributions sociales sont plus favorables que le prélèvement forfaitaire libératoire.

Un produit bancaire à étudier si vous envisagez un placement sur le long terme. En revanche pour un placement à court terme, les taux de rémunération des Livret A, Livret Bleu, Livret de Développement Durable (LDD) voire Livret d’Épargne Populaire (LEP) – si vous y avez droit- restent pour le moment plus attractifs et les revenus sont exonérés d’impôt.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Epargne

risus venenatis ultricies lectus tristique libero accumsan dictum dapibus consequat. Nullam
Retour en haut