Contrats d’assurance mixtes : compromis assurance vie-capital décès ?

/

Tous les consommateurs ne le savent pas, mais il existe une formule qui fait figure de compromis entre l’assurance-vie et le capital décès que l’on appelle contrat d’assurance mixte. Les contrats d’assurance mixtes sont ainsi des articulations combinées entre les deux supports traditionnels et sont sensés en inclure les avantages respectifs. Quel en est le principe dans la pratique et le concept est-il vraiment avantageux pour le souscripteur ?

L’idée consiste à alimenter le support en versant des fonds qui représentent un capital décès sous forme de prévoyance, mais aussi de placer de l’épargne sous forme d’assurance-vie. De prime abord, le principe semble attrayant en combinant les deux formules : les primes de prévoyance ne sont pas à fond perdu et l’opération d’épargne permet de tésoriser : deux coups en un !

Pourtant, la réalité financière des contrats d’assurance mixtes est tout autre. De nombreux spécialistes conseillent même de les éviter en raison de plusieurs handicaps. Leur apparente force est en réalité leur point faible. Les primes représentent deux garanties alors qu’il n’y en a qu’une, l’assurance vie étant une forme de prévoyance à la base. Par ailleurs, la ventilation des sommes sur les deux supports n’est pas toujours claire : quelle est la proportion affectée à l’épargne et celle à la prévoyance ?

Enfin, si vous deviez souscrire d’un côté à une assurance vie et de l’autre à un capital décès, vous seriez gagnant tant dans la qualité de l’épargne que de la couverture…

Lien utile : différence assurance-vie capital décès

Précédent

Rachat de credit revolving : la restructuration la plus efficace !

Default thumbnail
Suivant

Taux de chômage de 10.2 % aux USA !

Derniers articles de Epargne

luctus risus accumsan eleifend vel, venenatis porta. Sed