Contrats de financement d’obsèques : un marché en évolution !

dans Brèves/News

Des obsèques coûtent chers. Les Français le savent et prévoient de plus en plus souvent leurs funérailles en souscrivant un contrat de financement d’obsèques.

Surf-financeUn jour ou l’autre, nous sommes tous confrontés à l’issue fatale qu’est la mort. Cette échéance est non seulement douloureuse, mais aussi coûteuse, car un enterrement génère en moyenne une facture de 3 500 euros. Il arrive même que des héritiers n’aient pas les moyens de financer les obsèques de leurs proches. Pour cette raison parmi d’autres, de plus en plus de Français préparent désormais leurs obsèques en souscrivant des contrats de financement d’obsèques. C’est un marché qui représente plusieurs centaines de milliers de contrats aujourd’hui et qui compte plusieurs formules.

Contrat de financement d’obsèques ou contrat de prestations funéraires ?

Pour préparer ses funérailles, deux options s’offrent à vous aujourd’hui : le contrat de financement ou bien le contrat de prestations funéraires. La première possibilité est une sorte de capital décès ou de contrat de prévoyance qui est versé aux proches pour le montant souscrit. Attention, cette articulation ne prend pas en charge les coûts des funérailles qui reste à la charge des héritiers. En revanche, le contrat de prestations funéraires est destiné à cela puisque son bénéficiaire est justement la société de pompes funèbres qui est désignée dans le contrat.

De très nombreux acteurs financiers sont aujourdhui présents sur ce marché. Parmi les principaux contrats de financement, on trouve Prima Obsèques d’AG2R/La Mondiale ou encore Sérénitude de la GMF. Du côté des contrats de prestations funéraires BNP Paribas obsèques et MACIF Garantie Obsèques se positionnent comme des produits attractifs.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*