Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Crédit d’impôt réduit pour le photovoltaïque ?

dans Brèves/News

C’était pourtant l’un des fers de lance du Gouvernement : soutenir activement les efforts en matière d’écologie ce qui passait par le renforcement des mesures fiscales pour le développement durable. Mais face aux déficits records enregistrés par la France, les pouvoirs publics semblent devoir réduire la voilure dans ce domaine de sorte que de nombreuses filières de l’énergie alternative ne bénéficieront sans doute plus des mêmes avantageux fiscaux pour les particuliers.

Au chapitre des « rabotages », on cite notamment le crédit d’impôt en faveur des travaux photovoltaïques destinés à produire de l’électricité à moindre coût. A priori, l’avantage fiscal du photovoltaïque devrait être ramené de 50 % à 25 % à en croire les récentes déclarations du Gouvernement. L’Etat veut économiser plusieurs centaines de millions d’Euros par ce biais et soutenir ainsi EDF qui ne parviendrait plus à suivre le développement des particuliers qui vendent leur électricité.

Si le photovoltaïque est le plus touché par cette réforme des niches fiscales en matière de développement durable, il n’est pas le seul. Dans leur ensemble, les travaux permettant de rénover son logement en changeant de mode de chauffage ou en isolant mieux son bien immobilier feront l’objet d’une réduction du crédit d’impôt de 10 % ! Les pompes à chaleur ouvriront droit à crédit d’impôt de 36 % au lieu de 40 % et les doubles vitrages ou cloisons doubles passeront de 25 % à 22.2 %. Il est probable que la liste sera encore longue…

Enfin, le particulier ne sera pas la seule cible du gouvernement pour réduire le coût des crédits d’impôt, car un volet concerne aussi les entreprises qui ne pourront bientôt plus non plus « défiscaliser via des travaux d’amélioration énergétique…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

porta. diam venenatis, eleifend nunc suscipit sed tristique efficitur. nec
Retour en haut