Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Crédit immobilier : cautionnement plus judicieux qu’une hypothèque ?

dans Banques/News

Depuis de nombreuses années maintenant, les établissements bancaires ont élargi la gamme de leurs crédits immobiliers en proposant des garanties autres que la prise d’hypothèque conventionnelle de premier rang et sans concurrence : le mécanisme du cautionnement mutuel en fait partie. Crédilog, Crédit Logement ou encore d’autres noms vous sont sans doute familiers désormais. Ces sociétés de cautionnement mutuel permettent de mettre en place un prêt cautionné, c’est à dire qu’elles se portent garantes en faveur de l’emprunteur auprès de la banque prêteuse pour la somme empruntée.

Le système séduit beaucoup et comporte comme toutes les articulations financières des avantages et des inconvénients dont la synthèse laisse penser que le cautionnement reste malgré tout plus attractif qu’une hypothèque. Pourquoi ? Il faut tout d’abord savoir qu’un cautionnement mutuel est effetcivement une caution qui est, comme pour une location immobilière, récupérable en grande partie à l’issue du crédit à l’inverse des frais d’hypothèque qui sont à fonds perdus. Par ailleurs, le système du cautionnement évite une prise de garantie hypothécaire de sorte que le bien est libre de toute garantie : il peut ainsi faire l’objet d’une future hypothèque. Attention toutefois : cette possibilité est subordonnée au fait que le contrat de cautionnement ne stipule pas de clauses de non-aliénation du bien. Si tel est le cas, l’organisme vous interdit par ce biais d’aliéner votre immeuble, c’est à dire de le donner en garantie au profit d’une autre opération.

Autres inconvénients du principe : il est un peu plus cher qu’une prise de garantie hypothécaire. Un prêt immobilier de 55 000 €uros par exemple fera l’objet d’environ 1 300 € de caution contre 1 150 de frais de prise d’hypothèque. Plus chère, mais récupérable. Par ailleurs, le cautionnement mutuel est accepté ou non sur dossier. Pour qu’on organisme intervienne, il faut que votre dossier soit impeccable. Dans le cas contraire, ce sera l’hypothèque !

7 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Banques

Retour en haut