Crédit immobilier : les critères des banques pour l’accorder

//
credit immobilier
Crédit immobilier - ©Aymanejed, CC0 Creative Commons

Depuis mois maintenant, les taux d’intérêt sont relativement en baisse. C’est pourquoi de nombreux particuliers projettent de se lancer dans des prêts immobiliers. Face à cela, les exigences des instituts bancaires sont devenues très rudes. Pour éviter les mauvaises surprises, voici les conditions à respecter pour que les banques accordent un crédit immobilier.

Une régression du taux d’intérêt

Depuis plusieurs années, les taux d’intérêt ont connu une baisse sur leur valeur. Cette régression est proche de la  barre des 0%. Ceci correspond à 0,86% pour un prêt sur 15 ans. Plus l’année de remboursement augmente, plus élevé sera le taux d’intérêt. D’après le dernier baromètre Crédit Logement/CSA, aujourd’hui, 1,06% est le taux d’intérêt moyen pour un crédit immobilier.

Cette baisse du taux d’intérêt  présente de nombreux avantages en ce qui concerne un prêt immobilier.

Le CDI

Pour que la Banque puisse délivrer sans problème un crédit immobilier, il est d’une grande importance à ce que le prêteur dispose d’un emploi en CDI. C’est le garant de l’obtention de la confiance de la banque. Pourtant, ce paramètre n’est pas une obligation.

Un apport personnel d’au minimum 10%

Pour que le crédit immobilier soit accordé pendant une longue durée par la banque, il est nécessaire de disposer d’un apport personnel. Celui-ci doit être au moins de 10% du prix total de l’achat. Encore une fois, dans certains cas cela peut différer et vous pourriez octroyer un crédit immobilier avec un apport moindre.

Un taux d’endettement en dessous des 35%

Un critère à ne pas sous-estimer pour lancer dans un prêt bancaire est  le taux d’endettement qui doit être en dessous des 35%. Ce dernier consiste à la proportion de revenus alloués aux charges mensuelles. C’est l’assurance de la banque pour que le prêteur soit en mesure de rembourser le crédit immobilier. Il est obtenu via le calcul des charges et de mensualité du prêt.

Des dépenses adaptées

Si les instituts bancaires consultent les relevés de compte du prêteur, c’est pour vérifier ses dépenses. Il est donc important de faire attention aux achats dans les mois qui précédent le prêt.

Source LCI

Précédent

Immobilier : ces villes du Grand Paris où les prix sont en hausse

Suivant

Bourse de Paris : Valeurs à suivre mi août

Derniers articles de Banques