Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Crédits et réductions d’impôts.

dans News/Rachat de crédit

Par les temps qui courent, récupérer du pouvoir d’achat par tous les moyens est devenu une priorité pour la plupart des ménages français. Ceci passe bien souvent par des économies sous quelque forme que ce soit, et les crédits et réductions d’impôts en font partie. Rappelons brièvement qu’une déduction fiscale permet de payer moins d’impôts tandis qu’un crédit d’impôts est la restitution d’une somme par le Trésor Public équivalente à la réduction d’impôts à laquelle vous auriez eu droit si vous étiez imposable.

Dans les deux cas, vous êtes donc gagnant et l’opération peut en plus s’avérer très utile. Si vous avez par exemple des enfants en bas âge, c’est à dire de moins de 6 ans au 31 décembre 2008, vous pourrez déduire jusqu’à 50 % de frais de garde sur l’ensemble des sommes que vous auriez versées à une assistante maternelle ou à une crèche, ceci dans la limite de 2 300 €uros par an et par enfant. Pour avoir droit à cet avantage fiscal, il vous suffit de produire aux services des impôts une attestationd de la CAF quel que soit le cas de figure.

Dans le même registre, vous pouvez déduire jusqu’à 50 % des sommes versées (Salaire + charges) à un salarié à domicile. Le cas de figure le plus fréquent est celui de l’usage des chèques emploi service. La gestion de cet outil est très simplifiée : votre banque vous remet un chéquier après demande de votre part qui inclut des volets « Urssaf » vous permettant d’envoyer les chiffres nécessaires au calcul des charges. Ceci se fait automatiquement et vous pouvez même obtenir un abattement complémentaire, si vous déclarez votre salarié sur la base des « frais réels » plus avantageux en terme de couverture sociale. En faisant appel à un salarié à domicile qui pourra s’occuper du jardin de taches ménagères ou encore de gardes d’enfants, vous pourrez déduire jusqu’à 6 000 €uros/an. Si toutefois, vous étiez grabataire, âgé de plus de 65 ans ou handicapé, ce plafond est supérieur.

D’autres cas de figure simples, vous donne droit à des réductions d’impôts : les frais d’établissements pour personnes âgées, les éventuelles pensions alimentaires versées, des déménagements assortis d’une reprise d’emploi à plus e 200 kms sans oublier les cotisations syndicales, les dons en tout genre ainsi que les divers investissements dans le domaine des énergies renouvelables….Par ailleurs, il ne faut pas non plus négliger si vous payez beaucoup d’impôts les différentes options de défiscalisations ainsi que les déductions fiscales consécutives à l’ouverture de PERP (Plan d’Epargne de Retraite Populaire)

Derniers articles de News

leo. leo porta. efficitur. nec Aliquam amet, ut
Retour en haut