Crypto : à Londres le nombre d’agression explose !

/
voleur crypto

Les affaires d’extorsion de crypto-monnaies se multiplient dans les quartiers d’affaires de la capitale britannique. Les voleurs utilisent des menaces physiques pour obtenir les téléphones des passants et transférer les crypto-monnaies qui y sont stockées dans leurs propres portefeuilles.

Des agressions qui permettent de voler des dizaines de milliers de livres

C’est un tout nouveau modus operandi, qui circule désormais dans les rues de la City de Londres, où votre iPhone n’est plus volé, mais ce sont vos mots de passe qui sotn la cible des braqueurs. C’est ce qu’a rapporté le quotidien britannique The Guardian, citant un rapport de police dans le célèbre quartier des affaires. Il parle d’une vague “d’attaques cryptographiques”.

Le modus operandi est simple : des voleurs attaquent physiquement les passants dans le centre financier de la capitale britannique, où les salaires à six chiffres sont la norme. Les attaquants forcent leurs victimes à déverrouiller leurs téléphones, accèdent aux portefeuilles numériques des victimes et transfèrent leur crypto-monnaie vers leurs propres “portefeuilles”. Au total, des milliers d’euros de crypto-actifs seraient ainsi volés, selon The Guardian.

Certains ont perdu plus de 27 000 livres, soit environ 35 000 euros. Une victime a témoigné avoir perdu 5 000 £ ou 5 900 € lorsqu’elle a essayé de commander un Uber. L’attaquant lui aurait subtilisé son téléphone, vidé son portefeuille Coinbase, avant de lui rendre son téléphone. Un autre homme a encore prouvé s’être fait volé 6 000 £ ou 7 000 € lors de l’un des raids. Lorsqu’il a accepté de suivre un groupe de personnes qui lui proposaient de la cocaïne, ils l’ont épinglé contre un mur et l’ont forcé à déverrouiller son téléphone à l’aide de la reconnaissance faciale.

De mauvaises habitudes publiques en cause

Selon la police britannique, la vague de “crypto-agressions” qui déferle sur Londres est en grande partie due à l’irréversibilité des transferts de crypto-monnaies et à l’insouciance de nombreux Londoniens. Dans un effort pour réprimer ces crimes, la police de Londres cherche à se former davantage au cryptage et à la cybercriminalité pour pouvoir lutter contre ces menaces.

« Si je me fais voler et qu’on me force à faire un virement bancaire, la banque peut retracer par où est passé l’argent et il y a différentes façons d’inverser la transaction. Mais si l’argent est transféré d’un portefeuille de cryptomonnaies vers un autre, il n’y a pas de retour en arrière possible », explique David Gerard, auteur du livre Attack on the 50 Foot Blockchain.

Pour Phil Aris, le chef d’équipe crypto-monnaie du programme de lutte contre la cybercriminalité du Conseil national des chefs de police, il est urgent de former les policiers tout en sensibilisant le public aux risques liés à l’ouverture de nos comptes crypto et de nos comptes crypto dans la rue. Les détenteurs de crypto-monnaies doivent faire preuve de prudence car la somme d’argent volée ou potentiellement volée est très importante.

L’un des problèmes soulevés par ces nouvelles attaques et vols est la sécurité et l’accessibilité des portefeuilles cryptés sur les téléphones mobiles. “Vous ne marchez pas dans la rue et comptez une pile de billets de 50 livres. Les actifs cryptographiques devraient être dans la même logique”, a conclu Phil Aris, directeur de l’équipe de crypto-monnaie du programme de cybercriminalité de la Commission nationale des chefs de police.

Ces nouveaux types de vols représentent un défi majeur pour la police, mais ils doivent pouvoir compter sur l’aide des utilisateurs de crypto. Il leur est demandé de réduire leur utilisation de leurs portefeuilles cryptographiques ou de leurs plateformes de trading en plein air afin de limiter au maximum leur exposition.

Les crypto-monnaies sont de plus en plus courantes et attirent les voleurs, que ce soit par le piratage ou, maintenant, par des attaques physiques. La solution réside peut-être dans l’impossibilité pour son téléphone d’accéder aux montants. Comme sous la contrainte et la douleur, toute mesure de sécurité avancée sera inutile. Par exemple, les portefeuilles physiques peuvent être une solution pour prévenir ces vols.

Précédent

Encore une semaine dans le rouge pour les marchés boursiers ?

Suivant

Immobilier : un nouveau géant chinois en défaut de paiement

Derniers articles de Crypto