Crypto : les mineurs de Bitcoin en Chine continuent leur exil

/
crypto chine
Les ferment de crypto minning en exil de la chine - ©Li Yang, CC0 Creative Commons

Il y a quelques mois, le gouvernement chinois interdisait le minage de cryptomonnaies, notamment le bitcoin. Le minage consistant aux utilisateurs de valider les transactions des actifs numériques. En principe, ceci est réaliser dans des fermes de minage appelés plus communément data center (centre de données). Face aux nouvelles réglementations strictes, nombreux d’entre eux ont décidés de quitter le pays.

Le minage des cryptos est interdit en Chine

L’interdiction du minage de cryptomonnaies n’est pas un phénomène nouveau en Chine. Le pays s’est longtemps lancé dans la chasse des actifs numériques. Les Autorités de la République Populaire souhaitent que le minage des monnaies cryptées ne se développe pas dans le pays. La puissance de calcul des mineurs doit être utilisée pour favoriser le développement économique du pays. Le gouvernement veut que celle-ci soit utilisée pour améliorer le travail autour de Yuan numérique. Et ce pays n’est pas le seul, il y a également la Turquie qui est en guerre contre les cryptomonnaies.

Face à cette interdiction, des mineurs ont quitté la Chine. Pourtant, ils sont encore peu nombreux si on fait référence aux chiffres obtenus.

Où se rendent-ils ?

Pour pouvoir continuer à utiliser le minage de Bitcoin, les mineurs se sont rendus aux États-Unis, un pays où ceci est encore légal. D’ailleurs, les États-Unis disposent de nouvelles fermes de minage. Récemment en place, celles-ci disposent de nombreux matériels.

Certains des mineurs chinois se sont également rendus dans d’autres pays. Cela peut consister dans le Kazalhastan. Ce dernier s’agit d’un pays où le marché du minage du bitcoin est à la hausse. Si auparavant il était de 1,4%, aujourd’hui il est de 8,6%.

De son côté, la Russie a accueilli à bras ouverts les mineurs chinois en leur offrant des conditions particulièrement attractives. De cette manière, les mineurs de Cryptos s’y trouvent en de nombreuses quantités.

Une tendance qui va poursuivre ou non ?

Pourtant, malgré le fait que la Chine ne permette pas le minage du Bitcoin, il demeure toujours le leader mondial en termes de marché de cryptomonnaies. C’est pourquoi de nombreux investisseurs se demandent si cette migration des mineurs va se poursuivre ou non ?

Source Cryptonews

Précédent

Investir dans la cryptomonnaie pour son compte individuel d’épargne retraite ?

Suivant

La performance du Dogecoin en baisse face aux cryptos les plus performantes

Derniers articles de Crypto