Crypto : une nouvelle faillite à venir avec Genesis ?

/
genesis crypto

Les rebondissements liés à la plateforme de trading FTX n’ont pas encore fini de faire des vagues. Le courtier américain Genesis Trading cherche désespérément à trouver 500 millions de dollars pour survivre… et ne pas entraîner l’écosystème entier dans sa chute.

Une faillite grave pour l’écosystème

Alors que l’industrie de la crypto vit ces derniers jours une succession de crashs, de faillites et de défauts de paiement d’autres acteurs plus ou moins dépendants de la plateforme FTX, le géant Genesis s’est lancé une course contre la montre depuis plus de 72 heures pour obtenir un financement.

L’enjeu est la survie pure et simple d’une entreprise qui, il y a encore quelques jours, apparaissait comme solidement ancrée. Mais c’était avant que FTX ne prouve en un temps record que les entreprises qui semblent être les plus solides et des piliers de l’industrie peuvent s’effondrer en quelques jours.

Ainsi, dans l’ambiance apocalyptique du marché de la cryptographie, Bloomberg a rapporté la déclaration de Genesis comme telles : “N’ayant pas réussi à convaincre un ou plusieurs acheteurs, Genesis se prépare à une faillite inévitable”.

Si Genesis venait à faire faillite ce serait un véritable raz de marée pour l’écosystème, par exemple, si Coinhouse a suspendu les retraits de ses livrets crypto, c’est parce qu’ils sont en partie gérés par Genesis.

Genesis Trading est peu connu en France et fait partie de l’écosystème crypto depuis de nombreuses années. Sa disparition couronnerait une année 2022 catastrophique pour les crypto-monnaies, peut-être la pire depuis la naissance du Bitcoin (BTC) en 2009.

Cependant, Genesis a été cité par Bloomberg en indiquant que l’entreprise n’a pas l’intention de déposer son bilan dans l’immédiat. :

« Nous n’avons pas l’intention de déposer le bilan de manière imminente. Notre objectif est de résoudre la situation actuelle de manière consensuelle sans avoir besoin d’un dépôt de bilan. Genesis continue d’avoir des conversations constructives avec les créanciers. »

Le séisme FTX

Fondé en 2013, Genesis Trading est considéré comme un échange de crypto-monnaies haut de gamme. C’était l’une des premières sociétés de ce type à être autorisée et réglementée aux États-Unis, permettant le commerce de bitcoins depuis 2012. Genesis Trading propose également des services de garde et de prêt de crypto-monnaies.

C’est Genesis Trading, une société spécialisée dans le trading de crypto-monnaie de gré à gré (OTC), qui a elle-même tiré la sonnette d’alarme sur une éventuelle faillite. En fait, la société est actuellement à la recherche de nouveaux financements en raison de la pénurie de liquidités causée par l’incident FTX.

Dans un premier temps, Genesis Trading a informé FTX que les difficultés n’avaient pas affecté ses activités, mais l’entreprise a rapidement prouvé ses propos en révélant que 175 millions de dollars avaient été gelés par l’échange.

Puis, le 16 novembre, la société a reconnu que la volatilité du marché avait eu un impact sur son activité. Alors que le trading de gré à gré reste opérationnel, Genesis a choisi de suspendre temporairement ses services de prêt face aux tensions actuelles du marché.

En fait, nous savons que Genesis a prêté des fonds en crypto à Alameda Research et a accepté le jeton FTT natif de FTX comme garantie. Cependant, le montant prêté n’a pas été divulgué… mais le FTT a perdu 95% de sa valeur en deux semaines.

Si le courtier est dans cette crise de liquidité aujourd’hui, c’est principalement en raison des répliques du tremblement de terre FTX en premier lieu, et non en raison de la dépendance directe à une plate-forme désactivée.

Vous devez savoir que l’écosystème de la crypto-monnaie est encore petit par rapport aux marchés traditionnels. Ainsi, lorsque la deuxième plus grande plateforme de trading au monde disparaît, l’ensemble du marché en souffre.

Alors qu’il y avait une lueur d’espoir hier que Binance puisse acquérir Genesis, ce dernier a finalement fait marche arrière.L’offre était de 500 millions de dollars dans la soirée, ce qui a été rejeté par la plateforme de cryptographie.

En fait, Binance a déclaré que l’opération n’était pas possible en raison d’un conflit d’intérêts potentiel avec le modèle commercial de Genesis.

Précédent

Une partie du minage de cryptomonnaie interdit dans l’Etat de New York

Suivant

EDF : L’AMF valide l’OPA mais les salariés contestent

Derniers articles de Crypto