Crypto : d’où vient le rebond de cette semaine ?

/
marchés financiers

Le marché de la crypto-monnaie a bondi le 25 octobre, avec Bitcoin (BTC) franchissant à nouveau le seuil symbolique de 20 000 $ et Ethereum(ETH) passant au-dessus de 1 500 $.

Short squeeze à 1 milliards de dollars

Après 12 mois de correction, les espoirs de reprise renaissent malgré un environnement international volatil. Le rachat massif de 750 millions de dollars (BTC, ETH) de positions courtes sur FTX, totalisant 1 milliard de dollars, a conduit à une forte reprise mardi. Près de 160 000 commerçants et spéculateurs ont sombré en 24 heures.

Les rallyes inattendus du Bitcoin (+6% à 20 800 €) et de l’Ethereum (+13% à 1 600 €) ces derniers jours ont plombé la stabilité des marchés ces derniers jours.

Cette hausse est due au rachat massif de positions spéculatives à la baisse sur la plateforme FTX. Ils ont atteint 750 millions de dollars en Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH). Au total, près d’un milliard de dollars de positions courtes ont été liquidées sur toutes les plateformes, selon Coinglass.

Près de 160 000 commerçants ont ainsi subi des pertes. Les plateformes ont fermé des positions en raison des pertes des traders et de leur incapacité à répondre aux appels de marge.

Après un tel carnage, les vendeurs devront y réfléchir à deux fois. Lorsque les marchés ne sont pas volatils, les spéculateurs augmentent dangereusement leur “effet de levier” (ils augmentent leurs positions en spéculant) dans l’espoir de gagner plus d’argent.

Les sociétés de trading peuvent profiter de ces comportements à risque des individus en provoquant un « short squeeze » (un rachat précipité pour vendre une position).

Dans l’ensemble, presque toutes les 100 principales crypto-monnaies par capitalisation boursière ont augmenté d’au moins quelques pour cent. Certains se démarquent avec des augmentations de prix plus importantes, comme ADA (11%), SOL (10%) ou encore FLOW (11,5%).

En 24 heures, le marché de la crypto a pu bondir de 80 milliards de dollars. Un niveau qui lui permet de repasser au-dessus du seuil de 1 000 milliards de dollars.

Les raisons pour expliquer cette hausse

Alors que Bitcoin semble avoir eu tendance à être déconnecté des marchés financiers ces derniers temps, il semble qu’une poignée de bonnes nouvelles de la finance traditionnelle aient insufflé la confiance aux investisseurs en crypto.

Si la tendance sur la courbe est très prononcée, le rallye pourrait s’expliquer par le franchissement de seuils psychologiques ou techniques (20 000 $ pour le Bitcoin, 1 400 $ pour l’Ethereum), alors que nous étions dans une figure qui devait déboucher à une sortie par le bas.
Cette hausse générale s’explique en partie par le léger repli du dollar, tandis que la santé des marchés boursiers est plutôt bonne ces derniers jours. L’annonce des résultats des entreprises contribue à stimuler l’action.

La hausse des taux d’intérêt des principales banques centrales reste une préoccupation majeure pour les investisseurs, et cela se combine aux attentes de la Réserve fédérale américaine (FED), qui tente d’une manière ou d’une autre de freiner la flambée de l’inflation.

Certains observateurs pensent que la Fed pourrait donner du lest d’ici la fin de l’année pour éviter d’étouffer complètement l’économie américaine, notamment en ce qui concerne le marché immobilier. L’avenir reste imprévisible et il faudra attendre la prochaine réunion de la Fed le 1er novembre pour espérer y voir un peu plus clair.

En fin de compte, le marché de la crypto-monnaie a fait son premier mouvement vraiment spectaculaire depuis longtemps, mais avec les marchés financiers nous naviguons dans le brouillard le plus complet, il est difficile de prédire l’avenir.

Enfin, la promulgation d’une loi au Royaume-Uni visant à reconnaître les actifs numériques comme des instruments financiers réglementés semble également avoir un impact favorable sur le marché.

Bien que la croissance soit encourageante à court terme, le seuil de 1 000 milliards de dollars est encore loin du sommet historique atteint en novembre dernier. Durant quelques jours, le marché de la cryptographie avait alors franchi le seuil de 3 000 milliards de dollars de capitalisation.

Précédent

Orpéa en danger, l’action fait une chute vertigineuse à la reprise de cotation

Suivant

Immobilier : vers une modification des attentes des acheteurs liée au coût de l’énergie ?

Derniers articles de Crypto