Crypto : Nouvelles réglementations fiscales en Amérique et Corée du Sud

/
usa crypto
Réglementations fiscales crypto USA - ©Bermix Studio, CC0 Creative Commons

Des membres du Parti démocrate des États-Unis et de la Corée du Sud sont conscients du fait que la réglementation sur les cryptomonnaies doit changer. C’est pourquoi de nouvelles réglementations fiscales sont imposées. De cette manière, les communautés cryptos coréennes pourraient découvrir leur limite d’imposition. Aussi, les politiciens américains seront en mesure de faire fortune grâce aux utilisateurs de crypto-actifs.

Nouvelles législations qui peuvent changer la tendance des cryptos

Dans le but de compléter le secteur crypto, les législateurs américains ont mis en place de nouvelles stratégies. C’est une action qui offre le privilège aux traders de minimiser la perte. Cela se fait en vendant des jetons dans les 30 jours qui suivent. Ce phénomène est précisé par Shenan Chandrasekera qui est le cofondateur et responsable de la stratégie fiscale chez Coin Tracker.

Pour le cas de la Corée du Sud, des changements aux règles fiscales vont avoir lieu. Ceux-ci vont être chargés par un groupe de travail spécialiste de la crypto. Les législateurs coréens imposent que les traders payent un taux d’imposition de 20% sur chaque gain en crypto de plus de 2 100 dollars. À savoir qu’avant l’impôt n’était payé que pour un gain supérieur à 42 000 dollars.

De nouvelles règles qui peuvent être bénéfiques

Les législateurs américains souhaitent que ceux qui achètent des positions compensatoires puissent déposer des gains en capital. La mise en place de nouvelles législations a été détaillée dans une proposition de la commission « Ways ans Means » du Congrès. À savoir que c’est le démocrate Richard Neal qui est le président de cet organe.

D’après les estimations du Washington Post, une somme de 16 milliards de dollars de recettes fiscales peut être versée si la mise en place de nouvelles réglementations est réalisée.

Des règles à appliquer le plus rapidement

Les règles déjà en place restent performantes, mais ne suffisent pas. La mise en place du « wash sale » reste donc une nécessité pour les actifs numériques. À savoir que cela consiste à une règle anti-abus qui est spécialement destinée aux actions et aux certains titres.

Les législateurs américains et coréens souhaitent que les nouvelles règles s’appliquent dès le 31 décembre 2021.

Source Cryptonews

Précédent

Placer son argent, qu’est-ce que ça rapporte et en combien de temps ?

Suivant

Bourse de Paris : les valeurs à suivre jeudi 16 septembre

Derniers articles de Crypto