Dates de mariages et déclaration d’impôts sur le revenu

/

Il est notoire que le fait de se marier est très souvent avantageux sur le plan fiscal, car l’année du mariage permet de faire trois déclarations fiscales différentes, l’une au nom de monsieur, l’autre au nom de madame et enfin une troisième au nom des deux. Il est à noter que les personnes pacsées bénéficient aussi de cette disposition. La grande question n’est donc pas de savoir s’il y aura un avantage fiscal certain, mais quand le mariage ou le paces doit avoir lieu afin d’optimiser cet avantage fiscal pour l’année considérée.

La réponse à cette question est simple et dépend d’une logique mathématique : c’est en se mariant au début de mois de juillet que l’affaire est la plus intéressante. Il s’agit en somme de couper l’année en deux afin d’avoir un semestre faisant l’objet d’une déclaration unique pour chacun, puis un autre semestre débouchant sur une déclaration commune.

A titre d’exemple, un couple dont chacun gagne 20 000 €uros par an et qui se marierait ou se pacserait en juillet, paierait un peu plus de 500 €uros d’impôt à eux deux en procédant ainsi. S’ils se mariaient en janvier, ils devraient s’acquitter de près de 3 000 €uros, de 2 000 € s’ils se mariaient en novembre, ou 900 s’ils se mariaient en septembre.

La date de mariage est donc très importante et ne doit pas être négligée…

Default thumbnail
Précédent

Montants des frais de repas déductibles des impôts ?

Default thumbnail
Suivant

Délais d'accord en rachat de crédit ?

Derniers articles de Brèves

adipiscing elit. vel, mattis ipsum amet, ut