Les détenteurs de bitcoin seraient des psychopathes

/
psychopathe bitcoin

Des chercheurs de l’Université australienne du Queensland ont déterminé d’après leur étude que certains investisseurs en crypto-monnaie ont des traits psychologiques pour le moins dérangeants similaires à ceux des psychopathes.

Les traits psychologiques de la triade sombre

Les fans de Bitcoin seraient-ils des “psychopathes” ? Quoi qu’il en soit, c’est la conclusion d’une étude menée par des scientifiques de l’Université de technologie du Queensland en Australie.

Une conclusion assez radicale et limitée puisqu’elle repose sur un échantillon assez restreint de seulement 566 personnes, dont un quart ont des crypto-monnaies dans leur portefeuille et les deux tiers des personnes sont intéressées pour investir dans ces actifs. L’étude, publiée ce mois-ci dans la revue Personality and Individual Differences, vient de recevoir un accueil enthousiaste des journaux comme The Sun au Royaume-Uni et le New York Post aux États-Unis.

Le but de la recherche était d’identifier les caractéristiques typiques des investisseurs Bitcoin en mettant en évidence les traits de personnalité les plus courants dans l’échantillon de cobayes. Il s’avère que beaucoup d’entre eux présentaient des signes typiques de ce que les scientifiques appellent des “dark tetrads”, qui peuvent être traduits en français par “triade noire”. Il s’agit d’un groupe de quatre traits de personnalité peu recommandés qui combinent le narcissisme, le machiavélisme, la psychose et le sadisme.

L’un des auteurs de l’étude, le Dr Di Wang, explique : “les traits des triades sombres sont dit ‘sombres’ en raison de leur dimension diabolique : égocentrisme extrême, et la tendance à prendre l’avantage sur d’autres sans la moindre empathie. Les triades sombres sont également souvent liées à des attitudes de prise de risque”. En bref, les investisseurs Bitcoin semblent prendre plaisir avec la douleur des autres et avoir du mal à développer de l’empathie. Plus important encore, ils ont tendance à manipuler.

Les chercheurs ont poursuivi en expliquant qu’une grande partie du penchant de ces personnes pour les crypto-monnaies et le Bitcoin était liée à l’absence d’autorité centrale. Les machiavéliques, caractérisés par le calcul et la tromperie, seraient attirés par les actifs cryptographiques “principalement en raison de leur manque de confiance dans les politiques et les institutions gouvernementales”.

Une étude pas très fiable…

En fait, selon le Dr Wang, responsable de l’étude, de nombreux passionnés de crypto-monnaies pensent que les gouvernements sont corrompus et que les crypto-monnaies peuvent empêcher la corruption. Quant aux narcissiques «  ils sont attirés par la technologie car ils ont tendance à se focaliser sur les aspects positifs de la vie. »

L’étude qualifie donc de psychopathes les personnes qui se méfient de la corruption et aiment se concentrer sur le positif. Mais ce n’est pas tout. Nous avons appris que les psychopathes impulsifs et sadiques cultivent de l’appétence pour le risque et les amène à craindre de manquer les rendements importants liés à l’investissement. En bref, le FOMO comme forme de psychose.

En résumé : les investisseurs Bitcoin (ou, plus généralement, ceux qui s’intéressent aux crypto-monnaies) se méfient des gouvernements qu’ils considèrent comme corrompus, s’enthousiasment pour les technologies qu’ils considèrent comme positives et ont un certain appétit pour le risque. Cela en ferait des psychopathes, des narcissiques et des machiavéliques d’après l’étude.

Heureusement, le Dr Wang nous assure : non, les investisseurs Bitcoin ne sont pas tous comme ça : “Nous avons seulement étudié un petit échantillon de gens intéressés par les crypto et qui sont dotés de ces traits de personnalité. Si vous détenez vous-même des Bitcoin ou des crypto, cela ne veut pas forcément dire que vous aurez l’ensemble de ces traits de personnalité”.

Précédent

Crédit immobilier : est-il encore temps d’emprunter ?

Suivant

Binance mise gros sur la France

Derniers articles de Crypto