J’ai des dettes URSSAF, CARPIMKO et autres prêts de 80 000 €, puis-je obtenir un rachat de crédit en tant que locataire ?

Le nature de vos créances démontrent que vous êtes un professionnel libéral dans le secteur de la santé. Votre statut vous confronte à plusieurs problèmes dans l’optique d’un rachat de crédit. Tout d’abord, les professionnels libéraux doivent attester d’au moins 3 exercices fiscaux (présentation de 3 Cerfa 2 035) pour obtenir un rachat de crédit.

Si c’est le cas, c’est ensuite la nature des créances et des dettes qui va déterminer si une restructuration est envisageable sous forme de prêt personnel ou de prêt hypothécaire. Dans votre cas, les banques octroyant des prêts personnels de rachat de crédit n’interviennent pas lorsqu’il y a des dettes de cet acabit. Votre seul recours est donc un prêt hypothécaire qui n’est pas envisageable puisque vous êtes locataire.

La seule option qui s’offre à vous est de faire intervenir un tiers qui serait prêt à se porter caution hypothécaire pour vous, c’est à dire de donner un bien en garantie à votre profit. Ainsi, vous pourriez envisager un prêt hypothécaire. Si c’était le cas, il faudrait ensuite que les calculs d’endettement rentrent dans les normes d’acceptabilité, car vous avez sans doute un loyer qu’il convient de comptabiliser.

Pour en savoir plus sur les restructurations pour les libéraux, nous vous invitons à consulter l’article que nous avions publié sur ce sujet en cliquant sur le lien suivant : rachat de crédit et professions libérales.

Default thumbnail
Précédent

Les chèques devront être encaissés plus vite !

Default thumbnail
Suivant

Avec une saisie sur salaire, peut-on emprunter pour alléger la mensualité ?

Derniers articles de Questions

et, id, ut diam ante. elit. massa Sed