Disney sélectionne Polygon pour son programme d’accompagnement au start ups

/
disney accelerateur polygon

L’équipe Polygon (MATIC) a rejoint le programme de soutien de Disney avec cinq autres projets, dont trois projets liés au Web3. Ce dernier bénéficiera de l’expertise du géant du divertissement pour accélérer son développement.

Disney joue le rôle de mentor pour certaines start ups

L’Accélérateur Disney est un type d’incubateur d’entreprises soutenu par le groupe Disney. Son objectif déclaré est d’aider les innovateurs technologiques à donner vie à leurs projets d’expérience de divertissement dans les nouveaux médias.

Cette année, ses projets sont tournés vers la réalité virtuelle et augmentée, ainsi que le métaverse. Les candidatures ont ouvert le 22 avril et se sont clôturées le 13 mai 2022.

La première édition du Disney Accelerator Program a eu lieu en 2014. Le programme offre aux bénéficiaires le mentorat de l’équipe Disney Accelerator et des leaders de la technologie et du divertissement. De plus, l’équipe de direction de Disney elle-même leur donnera quelques conseils.

Les participants recevront également un financement d’investissement supplémentaire et l’accès à des espaces de coworking au parc Walt Disney à Los Angeles.

L’objectif de Disney est de fournir un effet de levier aux projets en phase de croissance via son accélérateur. Ces derniers bénéficient des conseils de l’équipe dirigeante ainsi que de mentors dédiés. C’est un accompagnement durant tout l’été qui se termine par une journée de démonstration aux Walt Disney Studios de Burbank, en Californie.

« Depuis près d’un siècle, Disney est à l’avant-garde de l’utilisation de la technologie pour créer les expériences de divertissement du futur. Le Disney Accelerator est ravi de faire partie de cet héritage, et avec notre nouvelle classe d’entreprises, nous sommes impatients de poursuivre notre engagement envers l’innovation. »

Cependant, nous ne savons pas dans quelle mesure le projet de Polygon est lié à Disney. Même si cela est probablement en rapport avec l’expérience des jeux, du métaverse et des jetons non fongibles (NFT). La division Polygon Studio est vraiment concentrée sur cette branche de notre écosystème.

En plus d’être la seule blockchain sélectionnée, Polygon lui-même est un projet de blockchain de premier plan. Le jeton MATIC de la société est actuellement la 18e plus grande crypto-monnaie du marché, avec une capitalisation boursière de 4,61 milliards de dollars.

Disney se concentre sur les NFT et le metaverse

Polygon, anciennement connu sous le nom de Matic Network et renommé en 2021, est un protocole d’évolutivité, d’interopérabilité et de coût de deuxième couche pour la construction de blockchains compatibles Ethereum.

Polygon tente de résoudre certains problèmes connus d’Ethereum. Parmi eux, nous citons souvent une mauvaise expérience utilisateur, des vitesses de transaction faibles et des frais de transactions élevés.

En d’autres termes, l’objectif de Polygon est de faire évoluer Ethereum vers une plate-forme dite “multi-chaînes”. Son composant principal est le Polygon SDK, un cadre flexible et modulaire qui prend en charge la création de nombreux types d’applications.

A ce titre, les développeurs de Polygon ne sont pas devenus des concurrents directs de la blockchain, mais ont préféré “se greffer” sur son réseau (Ethereum) afin d’améliorer l’ensemble de son écosystème, notamment l’expérience utilisateur.

Disney a par exemple déjà accompagné Epic Games lors de la dernière session. Dans le déploiement de ces 6 projets, nous avons également trouvé trois autres startups directement ou indirectement liées au Web 3.0.

Parmi les autres projets sélectionnés, Obsess vous permet de créer des boutiques virtuelles en 3D, FlickPlay permet de créer des expériences NFT immersives en connectant des NFT à des emplacements géographiques réels et enfin, le projet Lockervese est présenté comme une plateforme Web3 pour les créateurs de contenu.

Ce choix de Disney s’inscrit parfaitement dans leur projet de créer le futur des expériences immersives grâce aux nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, les NFT et la réalité augmentée.

Précédent

Le taux du livret A passera à 2% au mois d’août

Suivant

Bourse : le CAC 40 à la peine pour le 14 juillet

Derniers articles de Crypto